Démission de Taubira : les anti-mariage pour tous perdent leur cible favorite

le , mis à jour à 16:01
0
Démission de Taubira : les anti-mariage pour tous perdent leur cible favorite
Démission de Taubira : les anti-mariage pour tous perdent leur cible favorite

Elle était leur cible favorite. Les opposants à la loi autorisant le mariage pour tous ont salué à leur manière, ironique ou franchement ravie, la démission de Christiane Taubira, près de 3 ans après l'adoption par le Parlement de sa loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe.

Le collectif «La Manif pour Tous» explique que «l'héritage de @ChTaubira» serait une «société divisée», des «enfants privés de filiation», et convie ses partisans à un pot de départ :

Rendez-vous ce soir à partir de 19h30 Place Vendôme pour le pot de départ de @ChTaubira !

Faites passer !

#ONLR pic.twitter.com/Hw4l1CtJ6y— La Manif Pour Tous ن (@LaManifPourTous) 27 Janvier 2016

Sur France Info, Christine Boutin, fondatrice du Parti chrétien-démocrate, a interprété le départ de la garde des Sceaux comme la victoire au PS de la ligne de Manuel Valls, la gauche libérale et sociale. Christine Boutin a également estimé que Christiane Taubira «a échoué partout dans sa politique pénale»: «Elle va laisser un nom dans l'Histoire lié au Mariage pour tous, un démantèlement des valeurs de civilisation, par lequel cette femme a fait beaucoup de mal à notre pays.

@ChTaubira enfin un peu de clarification au #gvt!sa seule gloire sera d'avoir détruit des valeurs de civilisation...pour un temps! #ONLR— christine Boutinن (@christineboutin) 27 Janvier 2016

Pour Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate (affilié à LR), le départ de Christiane Taubira est une «bonne nouvelle pour la France»:

#TalkOrange "#Taubira représente ce contre quoi je me bats : la culture de l'excuse, la négation des fondamentaux de notre histoire."— JeanFrédéric Poisson (@jfpoisson78) 27 Janvier 2016

Hervé Mariton, député républicain de la Drôme, souligne lui que «Christiane Taubira ne pouvait pas rester compte tenu de son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant