Démission de Macron : et maintenant, cap sur l'Elysée !

le , mis à jour à 07:23
1
Démission de Macron : et maintenant, cap sur l'Elysée !
Démission de Macron : et maintenant, cap sur l'Elysée !

« La créature a échappé à son maître », lance une source au sommet de l'Etat, dépitée. Mardi, Emmanuel Macron a fini par quitter le gouvernement pour prendre son envol. « J'ai touché les limites de notre système politique », a justifié l'ancien chouchou du chef de l'Etat. Ces derniers mois, François Hollande l'aura recadré à de nombreuses reprises, agacé par les échappées solitaires du pétulant jeune homme, qui a fondé en avril son mouvement politique, En marche !, alors même qu'il était encore ministre. Une situation inextricable, source de tensions au sein du gouvernement, et qui a pris fin hier avec la lettre de démission du principal intéressé. « François Hollande l'avait nommé avec l'idée qu'il finisse le quinquennat », soupire un proche du président.

 

A 38 ans, l'ex-banquier d'affaires qui fut bombardé à Bercy par la grâce du couple exécutif en août 2014, après avoir été secrétaire général adjoint de l'Elysée, n'est pas encore officiellement candidat à la présidentielle, mais c'est tout comme. « Notre vie politique doit être recomposée aujourd'hui. C'est la meilleure manière d'être utile à mon pays », s'est ainsi enflammé l'ex-ministre de l'Economie, hier soir sur TF 1.

 

Sa course à l'Elysée s'annonce pavée d'obstacles. A commencer par la défiance de la famille politique pour laquelle il a travaillé pendant quatre ans, bien qu'il n'ait pas sa carte au Parti socialiste. « Emmanuel, il a quoi comme rampe de lancement ? Sa belle gueule ? Sa brillance ? » l'égratigne un ministre. L'ex-locataire de Bercy ne devrait lever le voile sur sa candidature qu'en octobre, voire en novembre. Il se donne un mois pour voir si « ça prend ». Un ministre, fidèle au chef de l'Etat, donne le ton : « Je m'opposerai à tout ce qui pourra mettre en difficulté la candidature de François Hollande et sa réélection. »

 

Celui qui n'a jamais été élu trouvera également sur sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 3 mois

    Macron enfin un espoir et peut-être une chance pour la France!!! Réunissant tous les centristes qui ne veulent plus du clivage droite gauche, des démagogies des deux extrêmes et les deux vieux appareils politiques sclérosés et en décomposition...