Démission de l'ensemble de la commission jamaïcaine antidopage

le
0

(Reuters) - Les membres de la Commission jamaïcaine antidopage (Jadco), exposée depuis l'été à de nombreuses critiques sur son engagement, ont tous démissionné, a annoncé vendredi Natalie Neita Headley, ministre des Sports.

La crédibilité des dispositifs jamaïcains a été remise en question par les révélations d'une ancienne cadre de la Jadco, Renee Anne Shirley, qui a déclaré en août qu'un seul contrôle hors compétition avait été effectué entre février 2012 et le début des Jeux olympiques de Londres en juillet de la même année.

"Les commissaires ont pris la décision, dans l'intérêt du pays et afin de faciliter la restructuration de la Jadco, de remettre leurs démissions qui prendront effet le 31 décembre 2013", a annoncé Natalie Neita Headley.

Trois experts de l'Agence mondiale antidopage (Ama) se sont rendus à la fin du mois d'octobre en Jamaïque pour y mener un audit sur les programmes de lutte contre le dopage.

Plusieurs athlètes jamaïcains de haut rang ont été testés positifs récemment, dont les coureurs Asafa Powell, ancien détenteur du record du monde du 100 mètres, et Veronica Campbell-Brown, double championne olympique du 200 mètres, tous deux privés des championnats du monde l'été dernier à Moscou.

Gene Cherry à Salvo, Caroline du Nord; Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant