Démission de Christiane Taubira : les coulisses d'une séparation

le , mis à jour à 09:59
2
Démission de Christiane Taubira : les coulisses d'une séparation
Démission de Christiane Taubira : les coulisses d'une séparation

« Je veux bien monter sur l'échafaud mais pas en baissant les yeux », disait au moment de l'élection présidentielle de 2002 Christiane Taubira. Quatorze ans plus tard, la garde des Sceaux est passée de la parole aux actes : elle s'est fait couper la tête mais en soutenant le regard du chef de l'Etat. Une séparation qui ne fait pas vraiment les affaires du président.

A l'heure du petit déjeuner hier, lorsque le communiqué de l'Elysée tombe, annonçant la démission de la garde des Sceaux, c'est la stupéfaction. « Grosse découverte, séchage total... » confie un conseiller du président. Au cabinet de la ministre, les cartons n'étaient pas préparés. Certains collaborateurs débarquent même Place Vendôme avec des valises alors qu'un voyage aux Etats-Unis est inscrit à l'agenda de la ministre. Voilà des semaines que la ministre s'interroge. Elle a passé les fêtes de Noël en Guyane auprès de ses proches à réfléchir aux propos que lui a confié François Hollande avant son départ. « J'ai plutôt envie que tu restes », lui a-t-il dit, « mais je ne bougerai pas » sur le serment du Congrès. Et la fameuse déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux. C'est trop pour la tenante de la gauche morale qui avale couleuvre sur couleuvre. « Au point que sa capacité digestive était épuisée », grince un proche.

VIDEO. Taubira : «Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur»

VIDEO. Christiane Taubira quitte le ministère de la Justice à vélo après la passation de pouvoir

Un proche du président : «Il nous reste deux radicaux de gauche»

Samedi dernier, à peine rentré de Colmar (Haut-Rhin) où il est allé inaugurer un musée, François Hollande et Christiane Taubira actent leur séparation. Il est 17 heures... six heures après que la ministre a confié sous le sceau du secret sa décision à Michel Denisot, en marge du tournage de « Conversations secrètes » pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    Allons bon voilà que né#gresse est un mot interdit....dans la co#nerie Boursorama vous toucher le fond.

  • M3442498 il y a 10 mois

    Oui...oui... Bon retour !