Démission de Cahuzac : le plus mauvais moment pour Ayrault

le
0
La démission du ministre du Budget intervient la veille du discours de Jean-Marc Ayrault à l'Assemblée nationale qui devait être un moment fort de ce début d'année. » Hollande contraint de se séparer de Cahuzac

Le pire moment? Sans doute n'y en avait-il aucun de bon pour Jean-Marc Ayrault, qui voit son ministre du Budget démissionner, dans une affaire de présumé compte en Suisse. Mais quand même. Le départ de Jérôme Cahuzac intervient alors que le premier ministre s'apprête à livrer, ce mercredi à l'Assemblée nationale, un discours «offensif» pour répondre à la motion de censure déposée par l'opposition.

Le discours devait lui permettre de se livrer à un triple recadrage: de son action, que les Français ne comprennent pas; de sa majorité, qui doute de sa politique; de son gouvernement, qui a du mal à lui reconnaître de l'autorité. «Il est important de pouvoir rappeler régulièrement le cap aux Français», expliquait-on encore mardi dans l'entourage du ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant