Démission de Blatter : Figo et Romario satisfaits, Ginola candidat

le , mis à jour à 01:42
0
Démission de Blatter : Figo et Romario satisfaits, Ginola candidat
Démission de Blatter : Figo et Romario satisfaits, Ginola candidat

«Excellente nouvelle», «Sage décision», «Pas plus mal»... Depuis l'annonce de la démission de Blatter à la tête de la Fifa, les réactions se multiplient pour commenter le départ surprise du Suisse, annoncée ce mardi. Arrivée à la tête de l'instance suprême du football en 1998, Blatter était habitué aux traitements dignes d'un chef d'État partout où il se déplaçait dans le monde. Après dix-sept années de pouvoir sans partage, il apparaissait tout bonnement insubmersible. Mais le dirigeant, âgé de 79 ans, acculé, a fini par se retirer mardi sous le poids d'une trop forte pression née d'un énième scandale planétaire de corruption qui, depuis le 27 mai, secoue la Fifa.

QUESTION DU JOUR. Souhaitez-vous que Michel Platini se présente à la présidence de la Fifa?

«Une sage décision», estime le ministre français des Sports Patrick Kanner

«Je prends acte de la démission de Joseph Blatter. Le monde du football a été fortement ébranlé ces derniers jours. C'est une sage décision qui permettra je l'espère à la Fifa de retrouver sa sérénité et de remettre enfin le football au coeur des priorités», a confié Patrick Kanner dans un communiqué. «Ce changement de gouvernance est bienvenu et devra se traduire par plus de transparence, plus d'éthique, et bien sûr une bonne coopération avec la justice. Je souhaite que très vite une élection redonne à la Fifa les moyens de se reconcentrer sur ses missions essentielles au service du football», a ajouté le ministre.

Manuel Valls : «Régénérer le monde du football»

«Si la démission du président de la Fifa permet de régénérer le football international, ça sera une bonne chose», a déclaré le chef du gouvernement  tout en reconnaissant  qu'il ne «connaît pas au fond le dossier» et qu'il «respecte les procédures judiciaires». «Le football a besoin de règles, a besoin de respect. Je crois qu'il y a un très grand traumatisme dans le monde du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant