Demi-finales : Une délocalisation à Rennes importante pour Thomas Savare

le
0
Demi-finales : Une délocalisation à Rennes importante pour Thomas Savare
Demi-finales : Une délocalisation à Rennes importante pour Thomas Savare

Président du Stade Français, champion de France en titre, Thomas Savare était présent ce lundi à Rennes pour la présentation des demi-finales du Top 14. Pour le dirigeant parisien, délocaliser un tel événement est important pour la promotion et le développement du rugby.

Face à l’organisation en France de l’Euro 2016, qui va monopoliser les principaux stades du pays au mois de juin, la LNR a décidé de confier à la ville de Rennes et à son Roazhon Park l’organisation des demi-finales du Top 14 cette saison. En marge de la conférence de presse de présentation de l’événement, ce lundi, le président du Stade Français, champion de France en titre, Thomas Savare a donné son point de vue sur cette délocalisation de l’événement. « C’est important pour le rugby. Le rugby doit se développer dans le nord de la France. Ce sont des occasions comme celles-ci qui permettront de faire connaître le rugby des clubs, a confié le président du Stade Français. On connaît beaucoup le rugby de l’équipe de France, à travers le Tournoi des VI nations, la Coupe du monde... On connaît un peu moins bien le rugby des clubs, même si on le voit un peu grâce à la télé. Des délocalisations comme celle-là, où on va avoir deux très beaux matchs avec quatre grandes équipes du Top 14 en Bretagne, c’est une belle fête et une belle occasion de faire la promotion du rugby. »
 
Pour la sixième saison de suite, les deux demi-finales seront organisées dans le même stade les vendredi 17 juin à 20h45 et dans la journée du samedi 18 juin, à un horaire à définir en fonction de la programmation des matchs de l’Euro 2016 et de celle du test-match du XV de France en Argentine. Un événement rassemblant les supporters des quatre équipes qualifiées qui plait à Thomas Savare. « C’est une ambiance particulière dans la ville, souligne-t-il. Il y a quatre équipes, donc les supporters des quatre équipes, les habitants de la ville qui ne sont pas habitués à voir des matchs de rugby, c’est toujours des atmosphères sympathiques, festives et donc particulières. C’est un des grands moments dans l’année. » Savare est loin d’être certain de voir son club, actuellement 11eme du Top 14, faire le déplacement en Bretagne en fin de saison.

Avec X.G.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant