(Demi-finales retour) : Mbia poignarde Valence dans les arrêts de jeu

le
0
(Demi-finales retour) : Mbia poignarde Valence dans les arrêts de jeu
(Demi-finales retour) : Mbia poignarde Valence dans les arrêts de jeu

LIGUE EUROPA / DEMI-FINALES RETOURJeudi 1er mai 2014FC Valence (ESP) - FC Séville (ESP) : 3-1 (aller : 0-2) >>> FC Séville qualifiéButs : Feghouli (14eme), Bento (26eme, csc) et Mathieu (70eme) pour FC Valence - Mbia (95eme) pour FC Séville

Avant ce but de Stéphane MBia pour le FC Séville dans les dernières secondes des arrêts de jeu, on pensait que cela allait devenir une spécialité locale. Au même titre que la paella ou les amandes. Après la défaite au match aller à Séville (2-0), il n'était plus question de cela dans les rues de Valence à encore quelques heures du coup d'envoi. Elle avait fait également beaucoup parler aux terrasses des cafés de la ville durant la semaine. Elle ? La « remontada ». Le nom espagnol donné à l'exploit pour une équipe nettement battue au match aller de réussir se qualifier au retour en effectuant une remontée difficilement qualifiable d'une autre façon que fantastique. Une « remontada », les Valencians en avaient déjà réussie une magnifique au tour précédent, en quarts, en humiliant le FC Bâle (5-0) chez eux après avoir été eux-mêmes corrigés en Suisse une semaine plus tôt (3-0).

Une qualification déjà renversante dont se sont inspirés les coéquipiers de Sofiane Feghouli, auteur du premier but en début de match sur un magnifique exploit individuel (14eme), pour espérer jusqu'au début du temps additionnel décrocher leur billet pour la finale. Porté par un Mestalla bouillant, Valence a rapidement recollé au score sur l'ensemble des deux matchs grâce à un petit coup de pouce de Bento, malheureux sur une très belle tête de Jonas (26eme). Jérémy Mathieu, seul Français aligné jeudi soir côté valencian, aurait pu signer la fin de l'histoire en faisant preuve d'opportuniste sur un corner côté gauche pour fusiller le gardien à vingt minutes de la fin du temps réglementaire (2-0). Mais il restait de longues minutes d'arrêts de jeu à disputer. Et donc le temps pour l'ancien Marseillais Mbia de smasher le ballon de la tête en pleine lucarne sur une déviation de Fazio née d'unbe longue touche de Coke dans la surface. La « remontada » s'est joué à quelque secondes?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant