Demi-finales : Pour Gardent, le choc face à Montpellier s'annonce " extrêmement dangereux "

le
0
Demi-finales : Pour Gardent, le choc face à Montpellier s'annonce " extrêmement dangereux "
Demi-finales : Pour Gardent, le choc face à Montpellier s'annonce " extrêmement dangereux "
Les demi-finales du Trophée des Champions au programme ce samedi. Alors que Dunkerque est opposé à Nantes, Paris - vainqueur de la Coupe de France l'an passé - va, de son côté, se frotter à Montpellier - tombeur de la Coupe de la Ligue et finaliste de la Coupe EHF lors du dernier exercice - à partir de 19h00, heure française. Un choc d'entrée pour deux des ténors du paysage handballistique hexagonal mais surtout une entrée en matière redoutée par Philippe Gardent, le coach parisien.

« Notre objectif sur cette saison n'est pas de sortir une équipe type mais que tous les joueurs soient capables de jouer ensemble avance Philippe Gardent, le coach parisien, interrogé sur le site de la LNHB. Il nous faudra répartir les charges tout au long de l'année. Nos objectifs seront en effet les mêmes que la saison dernière, avec, on l'espère, un peu plus de réussite. On s'est renforcé dans ce sens avec des joueurs qui vont apporter plus de variété, notamment avec des joueurs d'impact. (Par rapport au Trophée des Champions) C'est forcément un plateau très relevé dans un cadre dans lequel on n'est pas habitué à jouer, mais ça c'est pareil pour tout le monde. Il y aura deux demi-finales costaudes avec 4 équipes qui se sont bien battues la saison dernière. Du côté de Montpellier, Je m'attends à une équipe fidèle à ce qu'elle est. Bagarreuse, volontaire et avec du sang frais. Ce sera un match difficile, extrêmement dangereux, on connaît leur rigueur. »

« Paris est le grandissime favori avec un budget qui devrait être deux fois plus important que celui que nous avions quand nous étions au maximum rappelle, de son côté, Patrice Canayer, l'emblématique entraîneur de Montpellier. Par rapport aux moyens et aux joueurs présents dans cet effectif, ils sont devant mais nous sommes des compétiteurs et même si notre marge de man½uvre est limitée, on compte bien jouer notre carte car après un an et demi de cycle de travail avec cette équipe, celle-ci a encore un potentiel à développer. Face à cette équipe de Paris, la saison dernière, cela s'est équilibré, l'important restera pour nous de gagner les bons matchs. On fera du mieux possible lors de ce Trophée des Champions qui est une belle compétition. Néanmoins avec un effectif de 15 pros et la saison qui nous attend, l'objectif sera d'être prêt pour la 1ere journée de D1. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant