Dembélé, le grand frisson

le
0

A 18 ans, Ousmane Dembélé n'avait pas besoin d'un nouvel exploit pour que les regards ne se posent sur sa folle ascension. Alors en marquant un triplé contre Nantes (4-1, 29eme journée de Ligue 1), qui plus est dans un derby, l'attaquant rennais est devenu un phénomène.

Dans dix ans, il faudra peut-être se souvenir de ce week-end du début du mois de mars 2016. De ce dimanche 6 mars qui a vu Ousmane Dembélé passer de grand espoir du Stade Rennais à phénomène en puissance du football français. Face à Nantes, dans le derby de l’Ouest, l’attaquant rennais a inscrit un triplé (4-1, 29eme journée de Ligue 1). Ce n’est pas le premier jeune joueur à réussir pareil exploit, et ce ne sera pas le dernier. Mais il y a quelques chose de différent avec le natif de Vernon. Car il y a quelques mois, le leader de la génération 1997 a failli quitter la Bretagne pour l’Autriche où le Red Bull Salzbourg aurait pu l’arracher contre deux millions d’euros.

Des chiffres qui donnent le tournis

Contre Nantes, dimanche, Ousmane Dembélé a semblé voler sur la pelouse du Roazhon Park. Une volée du droit à l’extérieur de la surface, un coup-franc indirect pas loin d’être effleuré par M’Bengue, et un rush en solitaire qui a laissé Cana sans voix. Le tout en moins une mi-temps… Depuis janvier 2005 et le triplé inscrit en dix minutes par Jérémy Ménez (17 ans et 8 mois) avec Sochaux, Dembélé est le plus jeune joueur à marquer trois buts dans un même match de Ligue 1. Au jeu des chiffres, le Rennais est unique. Et c’est aussi ce qui le rend effrayant pour un gamin à peine majeur. Avec neuf buts à son actif cette saison, il est le meilleur buteur de moins de 20 ans en Europe. Avec 4,41 dribbles de moyenne par match, il est le quatrième spécialiste du Continent, derrière Imbula, Neymar et Musonda, et devant Ben Arfa. Il y a deux semaines, face à Caen, il a même réussi 14 dribbles, une performance inégalée cette saison dans les principaux championnats européens.

Courbis n’a jamais vu ça

Capable d’évoluer à gauche, à droite, ou dans l’axe comme dimanche, le jeune rennais est un surdoué. Un phénomène en puissance. Au Roazhon Park, beaucoup comptaient sur Ntep, Gourcuff ou encore Sio pour satisfaire les ambitions européennes du président Ruello. Et sans le premier, blessé ou fantomatique, avec un Gourcuff en manque de rythme, et un Sio décevant, le Stade Rennais reste en lice pour accrocher le podium en fin de saison. Une réussite dans laquelle Ousmane Dembélé prend une part immense. Sans prendre le risque de la comparer à Zinédine Zidane, Rolland Courbis, son entraîneur, a confié qu’il avait eu la chance de voir passer de grands talents entre ses mains, mais jamais un d’un si jeune âge. Imaginez le compliment, quand le technicien a entraîné Zidane, Dugarry, Lizarazu ou Pires. Mais le cas Dembélé est complexe, de l’aveu même du coach rennais. « Dembélé est un plaisir et une satisfaction, en même temps qu’un cas très délicat. Il a 18 ans et avec toutes ces sollicitations, il faudrait que je n’aie aucune expérience et aucune compétence pour ne pas y prendre garde », a soufflé l’ancien entraîneur de Montpellier dimanche soir.

L’Euro en juin, puis la Premier League ?

Vendredi, Rolland Courbis avait d’ailleurs émis l’hypothèse de faire débuter sa jeune pépite sur le banc contre Nantes. Bien lui en a pris de se raviser. Mais les crashs passés méritent que l’on s’y reprenne à deux fois avant de propulser Ousmane Dembélé trop haut. Clairement, jamais la Ligue 1 n’avait connu pareil talent à 18 ans. Pour autant, rien ne garantit que le natif de Vernon connaisse une carrière à la Zidane ou à la Henry. Certains s’interrogent déjà sur sa participation à l’Euro 2016. Mais à la différence d’un Raymond Domenech, Didier Deschamps est plus pragmatique que sentimental. Dans un secteur où la concurrence est déjà immense (Martial, Coman, Ben Arfa, Fekir, Valbuena, Payet…), il n’y aura pas de place pour tout le monde. Et si le sélectionneur décide de convier l’international U19 parmi les grands, c’est qu’il sent la nécessité de bousculer son groupe. En attendant, Ousmane Dembélé a un ticket européen à aller chercher avec le Stade Rennais. Ensuite, il sera temps de parler Euro, et surtout transfert. Car pour le club breton, le plus dur ne fait sans douter que commencer. Outre-Manche, il se murmure déjà qu’une offensive à coup de dizaines de millions d’euros est en préparation…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant