Démarrage prudent à la Bourse de Paris

le
0
L. Grassin
L. Grassin

(lerevenu.com) - Après des premières minutes en hausse et un passage dans le rouge, le CAC 40 est proche de l'équilibre vers 10h. Les volumes, de plus de 200 millions d'euros échangés, restent tout à fait corrects, à l'approche de la trêve des confiseurs.

Standard & Poor's a retiré son triple A à l'Union Européenne apprend-on ce matin, ce qui là encore, va dans le sens d'un début de séance prudent. La tendance pourrait toutefois évoluer cet après-midi avec la publication du PIB des États-Unis pour le troisième trimestre 2013, en l'occurrence sa lecture finale, qui est attendu à 14h30 (consensus +3,6% en rythme annualisé, +2% pour l'indice de prix).

ECO ET DEVISES

Sur le marché des changes, le dollar retrouve quelques couleurs depuis l'annonce, mercredi soir par la Fed, d'une baisse de ses achats d'actifs de 85 Mds$ à 75 Mds par mois à partir de janvier. L'euro cède 0,2% à 1,3636$ ce matin, tandis que le yen retombe à 104,42 Y/$, en recul de 0,2%.

L'actualité financière asiatique est donc dominée ce matin par la crainte de nouvelles tensions sur les taux interbancaires en Chine, où la banque centrale a dû intervenir hier pour calmer le jeu en injectant des liquidités... Mais le taux de refinancement à 7 jours a bondi jusqu'à 7,8%, contre moins de 5% la semaine dernière, malgré l'intervention de la banque centrale. A Hong Kong, le titre de la banque chinoise China Everbright Bank, qui s'introduisait ce matin, a pâti de ces tensions et perdait 3,5% en séance pour son premier jour de cotation.

Pas de surprise au Japon en revanche, où la Banque du Japon (BoJ) a maintenu ce matin ses taux directeurs proches de zéro, et s'est une nouvelle fois engagée à poursuivre sa politique "ultra-accommodante", sans pour autant augmenter son plan de soutien de 60.000 à 70.000 MdsY (670 Mds$) de liquidités injectées par an...

La note prudente de l'INSEE sur les perspectives françaises n'aide pas l'euro qui recule sur les 1,3640/$ entre banques.

HIER A WALL STREET

Après ses nouveaux records inscrits mercredi soir, Wall Street est resté prudent hier, évoluant en ordre dispersé, proche de l'équilibre. Le DJIA, en progressant encore de quelques points, s'est offert tout de même un nouveau sommet ! Les opérateurs ont pris connaissance de chiffres hebdomadaires relativement décevants sur le front de l'emploi américain, au lendemain de l'annonce du "tapering" (réduction du programme de rachats d'actifs) de la part de la Fed. Le DJIA a gagné 0,07% à 16.179 pts, le Nasdaq a cédé 0,29% à 4.058 pts, et le S&P500 a reculé de 0,06% à 1.810 pts. D'après la NAR, National Association of realtors américaine, les reventes de logements existants pour le mois de novembre aux Etats-Unis ont accusé une baisse de 4,3%, ressortant sur un rythme annuel de 4,9 millions d'unités, contre 5,020 millions de consensus et 5,12 millions pour le mois d'octobre. En comparaison de l'an dernier, les reventes affichent un repli de 1,2%. Il s'agit de la première baisse sur un an depuis 29 mois. Le prix national médian des reventes de novembre a progressé quant à lui de 9,4% en glissement annuel, pour s'établir à 196.300$.

L'indice des indicateurs avancés du Conference Board pour le mois de novembre 2013 est ressorti en croissance de 0,8% en comparaison du mois antérieur, contre +0,7% de consensus et +0,1% un mois plus tôt.

L'indicateur du climat des affaires en France, calculé par l'Insee, recule d'un point en décembre et atteint 94. Inférieur à sa moyenne de longue période (100), il est 10 points supérieur à son point bas d'avril. L'indicateur du climat des affaires gagne deux points dans l'industrie. Il est stable dans le bâtiment, et perd un point dans le commerce de détail et quatre points dans les services. Le consensus tablait sur un indice à 96.

On suivra le PIB américain du troisième trimestre (14h30) et l'Indice de la Fed de Kansas City (17h00 : Activité manufacturière régionale). Le pétrole campe juste sur les 110$ le baril de Brent en Asie. L'or cote 1195$ l'once.

VALEURS EN HAUSSE

* SES (+0,30% à 22,92 Euros) : le groupe a annoncé aujourd'hui que la société thaïlandaise IPMTV avait décidé de louer des capacités additionnelles et d'étendre son contrat de capacité actuel au-delà de 10 ans. L'opérateur procédera également à une migration du satellite NSS-6 de SES au satellite SES-8 nouvellement lancé. SES-8 a été lancé avec succès par SpaceX depuis Cap Canaveral, en Floride, le 3 décembre 2013 ; il sera co-positionné avec NSS-6 sur la position orbitale de 95 degrés Est. Le contrat permet à IPMTV, un fournisseur de services de télévision par satellite établi, de continuer à étendre sa portée de quatre millions de foyers télévisés en Thaïlande. Il diffuse actuellement plus de 150 chaînes locales à ses abonnés, dont 21 en haute définition.

* Erytech (+4,30% à 9,39 Euros) : la société informe que l'USPTO, agence américaine des brevets, étend la durée additionnelle d'exclusivité de son brevet princeps à près de 4 ans. La société biopharmaceutique française qui conçoit des traitements innovants contre les leucémies aiguës et autres cancers, pour lesquels les besoins médicaux restent insatisfaits, annonce ainsi la notification définitive de délivrance de son brevet princeps aux Etats-Unis dans laquelle la période additionnelle d'exclusivité est étentue de deux ans à près de quatre ans. La technologie et les produits d'Erytech sont donc protégés jusqu'en avril 2029, avec possibilité d'extension jusqu'en 2034...

* Carrefour (+0,55% à 27,97 Euros) : Le 18 décembre dernier, Carrefour a ouvert son cinquième magasin Cash & Carry en Inde, dans la ville de Bangalore : le Carrefour Wholesale Cash & Carry Binnypet Bengaluru. Le magasin s'étend sur une surface de vente de plus de 6.400 mètres carrés et dispose de 22 caisses ainsi que d'un parking de 150 places.

VALEURS EN BAISSE

* Eurotunnel (-0,01% à 7,39 Euros) : Emmanuel Moulin, actuellement Directeur Général Adjoint Corporate d'Eurotunnel, est nommé Directeur Général Délégué du Groupe à compter du 1er janvier 2014. Dans le cadre de cette évolution visant à améliorer encore la gouvernance, il rapporte à Jacques Gounon, Président-Directeur Général. Michel Boudoussier (Directeur Général Adjoint en charge de la Concession) et Pascal Sainson (Directeur Général Adjoint en charge du fret ferroviaire) continueront de diriger leurs domaines d'activité actuels respectifs, sous la supervision d'Emmanuel Moulin.

* Alstom (-0,20% à 25,76 Euros) : le groupe a remporté un contrat auprès de MTR Corporation Limited, l'exploitant du réseau métropolitain de Hong Kong, pour la fabrication, la fourniture, l'installation, les tests et la mise en service d'un tronçon de 22 km, pour le projet de la ligne Shatin Central. Ce projet, d'un montant d'environ 41 Millions d'Euros pour Alstom, devrait être finalisé en 2018. Selon les prévisions, en 2021, plus d'un million de voyages seront effectués quotidiennement sur la nouvelle ligne Shatin-Central qui reliera plusieurs lignes existantes pour former deux corridors ferroviaires : Est-Ouest et Sud-Nord. Le projet de 22km, confié à Alstom, concerne la prolongation de la ligne Ma On Shan, de Tai Wai jusqu'à la ligne West Rail via East Kowloon, pour former le 'Corridor Est-Ouest', comptant sept stations.

* Saint-Gobain (-0,50% à 38,52 Euros) : le groupe annonce avoir signé un accord portant sur la cession de son métier de revêtements en fibre-ciment aux États-Unis à Plycem USA, filiale du groupe mexicain Elementia. Cette activité fait partie de la division Produits d'extérieur de Saint-Gobain au sein du Pôle Produits pour la Construction. Elle fabrique et commercialise des revêtements, parements et accessoires en fibre-ciment pour les marchés de la construction résidentielle et commerciale aux États-Unis et au Canada. Elle emploie près de 250 personnes et dispose de trois sites de production aux États-Unis : Roaring River (Caroline du Nord), Terre Haute (Indiana) et White City (Oregon).
Cette cession permettra à l'activité revêtements (Siding) des Produits d'extérieur de concentrer ses efforts sur les revêtements de façade en vinyle et en polymère qui occupent une position de premier plan sur ce marché en Amérique du Nord. L'opération devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2014, sous réserve des conditions suspensives habituelles.

* Gascogne (-1,13% à 6,98 Euros) : Le groupe papetier Gascogne annonce qu'un incident technique important est survenu le mardi 10 décembre dernier au niveau de la principale chaudière de la papeterie de Mimizan, dans les Landes. Par précaution, tout le circuit vapeur a été vidangé provoquant l'arrêt de la production de pâte à papier. Après une analyse approfondie des conséquences de cet incident et compte tenu des délais de réalisation et de remplacement des pièces endommagées, le redémarrage de cette installation est prévu début janvier 2014. L'impact de cet arrêt sur le résultat opérationnel courant du Groupe Gascogne est estimé entre 2 et 3 millions d'euros. Gascogne précise que cet arrêt devrait permettre d'anticiper partiellement l'arrêt réglementaire initialement programmé en mai 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant