Démarrage prudent à la Bourse de Paris

le
0
DR
DR

Le marché parisien reprend son souffle après avoir grimpé la semaine dernière et prend peu d'initiatives, faute de rendez-vous notable en séance.

"La géopolitique et les banques centrales seront suivies cette semaine, mais cette dernière devrait s'ouvrir dans le calme avec un jour férié aux États-Unis", résument les économistes chez Crédit Agricole CIB.

Les marchés américains resteront portes closes à l'occasion du Labor Day (le jour du Travail), ce qui devrait entraîner une baisse des volumes d'échanges sur les indices européens qui se voient privés de leur boussole habituelle.

La séance étant dépourvue de tout indicateur outre-Atlantique, les investisseurs regarderont dans la matinée l'estimation finale de l'indice PMI manufacturier en zone euro pour août.

La prudence pourrait en outre être alimentée par le risque géopolitique qui "va probablement continuer à assombrir le marché", rappelle Crédit Agricole CIB.

La Commission européenne doit présenter de nouvelles sanctions contre la Russie d'ici la fin de la semaine aux dirigeants européens. De son côté, Vladimir Poutine a évoqué pour la première fois l'idée d'un "statut étatique" pour les régions rebelles de l'Est.

En dehors de la géopolitique, les marchés se préparent à une fin de semaine chargée sur le plan économique, avec une réunion de la Banque centrale européenne jeudi et la publication des chiffres de l'emploi aux États-Unis vendredi.

"Alors que l'intervention (du président

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant