Démarrage nerveux à la Bourse de Paris

le
0
DR
DR
Un calme qui cache des écarts importants au sein de la cote parisienne, le stock-picking retrouve toute sa légitimité en cette période de publication de résultats... Ainsi, LVMH s'envole après la sienne, le groupe abordant l'année 2014 "avec confiance" et se fixe à nouveau comme objectif de renforcer son avance sur le marché mondial du luxe. En revanche, des dossiers de moyenne capitalisation sont sanctionnés, comme CIS ou Manitou... Par ailleurs, la séance sera riche en indicateurs macroéconomiques, notamment la première estimation de l'inflation de janvier en Europe, et le taux de chômage de décembre. Aux Etats-Unis, trois indicateurs d'importance sont aussi sur les tablettes.

WALL STREET

Wall Street a fini sa course en nette progression jeudi soir, après la purge de la veille. La cote américaine a bénéficié du fort rebond de Facebook après ses comptes, avant les résultats de Google et d'Amazon. Le PIB américain n'a pas réservé de réelle surprise. La veille, les investisseurs avaient "vendu" la confirmation du 'tapering' de la Fed, qui a encore réduit de 10 Mds$ le montant de ses rachats d'actifs obligataires mensuels dans le cadre du QE, plan d'assouplissement monétaire quantitatif... Le Dow Jones a gagné 0,70% à 15.848 pts, le Nasdaq a rebondi de 1,77% à 4.123 pts, et le S&P500 a repris 1,13% à 1.794 pts.

ECO ET DEVISES

Les prix de production de l'industrie française pour le marché français ont augmenté

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant