Démarrage hésitant à la Bourse de Paris

le
0
L. Grassin
L. Grassin
 La semaine qui débute sera marquée par de nombreuses publications annuelles d'entreprises des deux côtés de l'Atlantique et en Asie, l'Asie où les festivités de la nouvelle année lunaire entraînent la fermeture de plusieurs bourses. La crainte croissante d'un tassement de la croissance en Chine et les turbulences sur les devises des pays émergents rendent les investisseurs prudents. A Tokyo, ce matin, l'indice japonais Nikkei 225 a lourdement chuté de 1,99% en clôture, revenant au plus bas depuis deux mois et demi, sous l'effet d'un vif rebond du yen depuis deux semaines. De leur côté, Singapour et Séoul baissent de plus de 1%. La chute des devises émergentes et la politique plus restrictive de la Fed américaine continuent de peser sur les décisions d'investissement en Asie, tandis que les dernières statistiques venues de Chine ont confirmé un ralentissement de l'activité.

WALL STREET

Wall Street a fini dans le rouge vendredi soir, après des résultats inférieurs aux attentes d'Amazon et de MasterCard, ainsi qu'un avertissement de Wal-Mart. Google a de son côté grimpé après sa publication trimestrielle. Les investisseurs restent prudents face aux difficultés des marchés émergents et aux risques de déflation en zone euro. Le DJIA a perdu 0,94% à 15.699 pts, le Nasdaq a abandonné 0,47% à 4.104 pts, et le S&P500 a cédé 0,65% à 1.782 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, une série d'indices PMI est à suivre

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant