Démantèlement d'une cellule liée à l'Etat islamique en Tunisie

le
0
    TUNIS, 27 janvier (Reuters) - La police tunisienne a 
démantelé une cellule de recrutement de combattants qui devaient 
rejoindre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Libye, 
indique le ministère de l'Intérieur, mercredi. 
    "Nos forces spéciales de la brigade antiterroriste ont 
démantelé une cellule composée de neuf extrémistes à Bizerte où 
ils travaillaient activement au recrutement de jeunes qu'ils 
envoyaient dans des zones de conflit", précise le ministère de 
l'Intérieur. 
    Les personnes arrêtées ont reconnu que ces recrutements 
visaient à renforcer l'EI en Syrie et en Libye, a-t-il indiqué. 
    L'Etat d'urgence a été déclaré en Tunisie après l'attentat 
suicide contre un bus de la garde présidentielle qui a fait 12 
morts en novembre.  
    Cette attaque faisait suite à des opérations terroristes 
visant des cibles touristiques, l'une en mars contre le musée du 
Bardo, l'autre en juin contre un hôtel de la station balnéaire 
de Sousse. 
     
 
 (Tarek Amara; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant