Demande de levée de l?immunité de Bernard Brochand

le
4
LA LEVÉE DE L?IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE DE BERNARD BROCHAND DEMANDÉE PAR UN JUGE
LA LEVÉE DE L?IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE DE BERNARD BROCHAND DEMANDÉE PAR UN JUGE

NICE (Reuters) - Un juge d?instruction de Grasse a demandé la levée de l?immunité parlementaire du député-maire UMP de Cannes (Alpes-Maritimes) Bernard Brochand pour l?entendre dans une affaire de corruption a-t-on appris vendredi auprès du parquet, confirmant une information du site internet de Libération.

"La demande a été effectuée cette semaine, elle a été transmise au parquet général qui, le cas échéant, la transmettra à la Chancellerie", a précisé Georges Gutierrez, procureur de la République. Il reviendra à la chancellerie de la transmettre au président de l'Assemblée nationale.

Bernard Brochand a réagi en se déclarant "scandalisé" par cette démarche initiée quelques jours seulement avant les élections municipales, les 23 et 30 mars. Depuis plusieurs mois, le juge d?instruction Jean-Pierre Murciano enquête notamment sur le financement de l?association des Amis de Cannes. Le magistrat cherche à savoir si les fonds récoltés par cette association ont servi à financer des campagnes électorales et si les donateurs ont, en contrepartie, obtenu des faveurs.

Six personnes, dont des fonctionnaires, des proches de Bernard Brochand ainsi que son deuxième adjoint, ont été mises en examen dans cette affaire pour laquelle la ville s'est porté partie civile.

L'instruction se déroule sur fond de campagne électorale tendue, opposant notamment David Lisnard, premier adjoint et dauphin désigné de Bernard Brochand âgé de 75 ans, et le conseiller municipal Philippe Tabarot, frère de Michèle Tabarot, député-maire de la commune voisine du Cannet et secrétaire générale de l'UMP.

"(Cette) demande répond étrangement à un calendrier électoral et aucunement à des nécessité judiciaires puisque le juge n'aura aucune réponse d'un Parlement qui a décidé de suspendre ses travaux le temps de l'élection", a réagi Bernard Brochand dans un communiqué.

"C'est une opération de communication destinée à influencer et à déstabiliser les électeurs cannois", a ajouté le député-maire de Cannes.

(Matthias Galante, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le vendredi 14 mar 2014 à 22:10

    Existe-t-il encore des élus intègres en France? on pourrait penser que l'espèce se fait de plus en plus rare! mais il faudrait chercher aussi bien à gôche qu'à droite, M."lou ravi"!

  • pichou59 le vendredi 14 mar 2014 à 21:15

    la justice socialo bob de MOU 1er - http://www.valeursactuelles.com/politique/xavier-kemlin-%C2%AB-je-porte-plainte-contre-julie-gayet-%C2%BB

  • devcor le vendredi 14 mar 2014 à 21:01

    Et toujours aucune nouvelle de la plainte, pourtant jugée recevable, de Xavier Kemlin contre Normal 1er pour fraude fiscale à l'ISF...... La justice à ses priorités.

  • j.tavern le vendredi 14 mar 2014 à 20:59

    La France des honnêtes gens soutient la nouvelle Justice Indépendante celle des Juges d'Instruction Indépendants du pouvoir politique c.à.d. incorruptibles dans la Vème République qui musèle depuis 1958 la Justice avec celle aux ordres Parquet "ciré" ou de complaisance