Demande de crédit immobilier : plus facile actuellement ?

le
0

La situation se révèle tendue, dans le secteur des crédits immobiliers. Alors que les taux ont connu une baisse progressive en 2012 et début 2013, obtenir un crédit reste délicat.

Des taux en baisse significative

L'année 2012 restera marquée, dans le secteur immobilier, par des taux de crédit exceptionnellement faibles. Dès février 2012, la chute était sensible. Elle s'est poursuivie jusqu'à la fin d'année, où les taux oscillaient entre 2,45 % et 4,05 % sur les crédits de 15 ans.

En février 2013, cette situation s'est maintenue avec des taux historiquement bas, qui continuaient à décliner.

Vers un changement de cap ?

Si la chute des taux de crédits immobiliers a été constante sur plus d'une année, certaines banques semblent décider à rompre cette tendance en remontant leurs taux. Il s'agit d'augmentations faibles, de 0,05 à 0,20 %. Elles sont la conséquence d'une hausse des taux d'emprunt d'État et pourraient se poursuivre dans les prochains mois. Les banques concurrentes choisiront sans doute de suivre ce mouvement, dès ce mois-ci.

Emprunteurs : une sélection rigoureuse

Les taux très faibles pouvaient laisser imaginer une explosion de demandes de crédits. En réalité, près d'un emprunteur sur deux a demandé une renégociation de son crédit immobilier, mais il reste difficile d'obtenir un accord de prêt. La disparition du Prêt à Taux Zéro a limité le nombre d'achats dans l'immobilier ancien, pour les ménages modestes. Seuls les dossiers offrant de très bonnes garanties ont pu bénéficier des faibles taux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant