Demande de crédit en intérim : est-ce possible ?

Edit-Place le 28/11/2012 à 00:00
0

La crise financière a durci les conditions d'obtention de crédit. C'est d'autant plus vrai pour les travailleurs intérimaires, considérés comme précaires. Mais des solutions existent.

Intérimaire, une situation précaire

L'intérim peut être un choix de vie et de carrière, permettant d'éviter l'ennui. Dans la plupart des cas, il est une solution adoptée faute d'obtenir un Contrat à Durée Indéterminée. Or, c'est bien un CDI que les banques recherchent avant tout pour accorder un crédit.

Malgré tout, financer un projet immobilier ou l'achat d'une voiture en étant intérimaire reste possible. Il faut cependant s'appuyer sur un dossier sérieux et des aides extérieures.

L'option de la caution

Pour prouver son sérieux et sa capacité de remboursement, un intérimaire peut mettre en avant une caution afin de convaincre son banquier. Cette caution pourra être apportée par un parent, son conjoint ou encore un ami. Le garant signifiera à la banque sa capacité à rembourser le crédit, dans l'hypothèse où le souscripteur ne serait pas en mesure de le faire.

Le soutien du FASTT

Le Fonds d'Action Sociale du Travail Temporaire est une association ayant vocation à aider les intérimaires dans l'obtention de crédits. Ce fonds est financé par les entreprises d'intérim.

Pour en bénéficier, l'intérimaire doit justifier d'au moins 1600 heures en contrats d'intérim et être en mission, au moment de la demande de crédit. Théoriquement, un salarié en intérim depuis deux ans en continu, doit être considéré comme un salarié en CDI.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant