Delubac AM invite à une lecture microéconomique de la cote

le
0
(NEWSManagers.com) -

Faute de certitude sur la capacité des Etats à secourir l' économie en cas de nouveau choc, les écarts boursiers vont se creuser " entre les sociétés qui sauront créer une croissance autonome et à protéger leurs marges et celles qui subiront la conjoncture en se bornant à réagir à court terme" , estime Delubac Asset Management.
L' heure est à une analyse individualisée des stratégies, à une lecture microéconomique de la cote, " et non plus à une allocation sectorielle désormais inopérante" , souligne la société de gestion française.
Delubac AM cite des exemples d'écarts boursiers. Leader sur son marché, Nokia, par exemple, " a été pris de vitesse par le leader des smartphones Apple, qui est parvenu à créer à partir de rien un marché à forte marge de 5 milliards de dollars, l' iPad" . Leurs performances boursières respectives se sont écartées de 33% en trois mois. Dans l' agroalimentaire, Bonduelle est, selon Delubac AM, parvenu à protéger sa croissance et ses marges " en créant un savoir-faire unique au monde" , tandis que le japonais Suntory est obligé de racheter la marque occidentale traditionnelle Orangina pour contrebalancer le vieillissement de son marché intérieur.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant