Delta reprend progressivement ses vols après une panne informatique

le , mis à jour à 19:18
0
 (Actualisé avec précisions sur la panne, remboursement proposé) 
    8 août (Reuters) - Delta Air Lines  DAL.N  a annoncé lundi 
une reprise progressive de ses vols après une panne générale de 
son système informatique provoquée dans la nuit par une rupture 
d'alimentation électrique à Atlanta, aux Etats-Unis. 
    Dans un communiqué, Delta, deuxième compagnie aérienne 
américaine par le trafic passagers, précise avoir annulé environ 
300 vols après la panne survenue à 2h30 du matin (06h30 GMT) à 
Atlanta. 
    A 10h30 heure locale (14h30 GMT), 800 des près de 6.000 vols 
prévus dans la journée avaient pu décoller. 
    Georgia Power, la compagnie d'électricité locale, a démenti 
une panne d'électricité générale en précisant que la 
perturbation était partie d'un équipement de Delta et n'avait 
affecté que ses systèmes informatiques propres. 
    Comme beaucoup de grandes compagnies, Delta utilise un 
système informatique protégé pour ses réservations et 
opérations, et le fait que d'autres transporteurs n'aient pas 
été impactés tend à confirmer que la panne est partie des 
équipements propres du groupe, a déclaré Robert Mann, consultant 
indépendant de l'aviation civile. 
    Une porte-parole de Delta n'a pas souhaité s'exprimer sur le 
sujet. 
    La panne a également perturbé l'affichage des vols de Delta 
sur son site internet et sur les tableaux d'information des 
aéroports. 
    Delta est membre de l'alliance SkyTeam dont fait aussi 
partie Air France-KLM  AIRF.PA . Virgin Atlantic, autre 
partenaire de Delta, a déclaré que ses vols se déroulaient 
normalement mais a conseillé aux passagers de vérifier leur 
billet dans le cas où leur vol serait effectué dans le cadre 
d'un partage de codes. 
    Delta a fait savoir que les voyageurs ayant réservé des vols 
entre le 8 et le 12 août pourraient demander un remboursement si 
leur vol a été annulé ou a subi un retard important. 
    Delta n'est pas la seule compagnie américaine à avoir connu 
des problèmes informatiques de grande ampleur ces derniers mois. 
    En juillet, la compagnie à bas coûts Southwest Airlines 
 LUV.N  a dû momentanément suspendre ses départs en raison d'une 
panne informatique, et American Airlines  AAL.O  avait dû pour 
les mêmes raisons interrompre le trafic dans trois de ses "hubs" 
en septembre dernier. 
    Selon des études, l'automatisation croissante des opérations 
de billetterie, la diffusion de cartes d'enregistrement sur 
smartphones et l'arrivée du wi-fi à bord des avions rend les 
compagnies plus vulnérables au risque de perturbation de leurs 
systèmes informatiques.    
 
 (Victoria Bryan à Berlin, avec Alwyn Scott à New York et 
Abinaya Vijayaraghavan à Bangalore, Bertrand Boucey et Véronique 
Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant