Delta monte à bord de Virgin

le
0
La deuxième compagnie américaine rachète à Singapore Airlines 49 % de son concurrent anglais, dont 51 % restent détenus par Richard Branson.

C'est une bien mauvaise affaire pour Singapore Airlines. En 1999, la compagnie aérienne asiatique avait déboursé 965 millions de dollars pour racheter à Richard Branson une part de 49 % dans Virgin Atlantic. Treize ans et beaucoup de désillusions plus tard, le singapourien jette l'éponge. Il revend sa participation pour 360 millions de dollars à Delta Air Lines.La deuxième compagnie améri­caine en profite pour créer une société commune avec Virgin Atlantic sur les liaisons transatlantiques. La force stratégique de la compagnie à la livrée aussi rouge que ses comptes - elle a perdu 80 millions de livres en 2011-2012 - réside dans sa position de numéro deux der­rière British Airways à Heathrow, l'aéroport londonien surchargé, où les créneaux sont très durs à décrocher. Sans compter le luxueux «club house» de Virgin Atlantic...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant