Delta Air Lines proposé comme partenaire de Skymark

le
0

TOKYO, 15 juillet (Reuters) - Delta Air Lines DAL.N a été officiellement proposé comme partenaire de la compagnie japonaise faillie Skymark Airlines SKALF.PK par le principal créancier de celle-ci, le loueur d'avions Intrepid Aviation INTR.N , qui est opposé à un plan de renflouement impliquant ANA Holdings 9202.T . Si cette décision est approuvée par une majorité de créanciers, elle permettra à Delta d'utiliser l'aéroport de Tokyo-Haneda comme aéroport de transit pour ses passagers venant de Los Angeles. Les possibilités de correspondance de Delta au Japon sont actuellement limitées faute de partenaire dans le pays. Les créanciers de Skymark, dont Airbus AIR.PA , doivent se prononcer le 5 août. Les deux plans impliquent que le partenaire choisi prenne une participation de moins de 20% dans Skymark, une compagnie à bas prix qui s'est placée sous le régime des faillites en janvier après une politique d'expansion trop ambitieuse. Pour convaincre les autres créanciers, Intrepid propose dans son plan de renoncer à demander le remboursement par Skymark d'une créance de 30 milliards de yens (220 millions d'euros). "Nous pensons que ce plan apporte une meilleure solution pour les créanciers et nous avons donc bon espoir de le voir adopté", a déclaré le PDG de la firme de leasing, Franklin Pray, lors d'une conférence de presse à Tokyo. Le plan concurrent d'ANA, la première compagnie aérienne japonaise, a le soutien de Skymark et du fonds de capital-investissement japonais Integral. En s'impliquant dans le dossier, ANA espère mettre la main sur de nouveaux créneaux d'atterrissage à Haneda, où avec ses compagnies associées elle en détient déjà plus de 486, la plupart pour des vols intérieurs. ANA propose de prendre une participation de 16,5% dans Skymark. "Nous avons l'expérience et nous sommes les mieux placés pour soutenir Skymark", a dit un porte-parole de la compagnie mercredi. Intrepid détient 38,1% de la dette de Skymark, suivi d'Airbus avec 28,9%. Le motoriste Rolls-Royce Holdings RR.L est le troisième créancier de Skymark avec 15,7% de sa dette. Skymark détient 36 créneaux d'atterrisage à Haneda, que beaucoup de voyageurs jugent plus commode que l'aéroport international de Tokyo-Narita car il est plus proche du centre de Tokyo. Les difficultés financières de Skymark ont mis un coup d'arrêt à son ambitieux projet de développement, qui prévoyait l'achat de très gros porteurs Airbus A380. Incapable d'honorer ses engagements financiers, la compagnie a déposé son bilan en janvier, Airbus ayant suspendu le contrat de vente des A380 et exigé une indemnité d'annulation de 710 millions de dollars (651 millions d'euros). (Tim Kelly et Ritsuko Ando, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant