Dell: les actionnaires appelés à trancher sur l'avenir du groupe

le
0
Dell: les actionnaires appelés à trancher sur l'avenir du groupe
Dell: les actionnaires appelés à trancher sur l'avenir du groupe

Le PDG-fondateur de Dell doit une nouvelle fois tenter mercredi de faire valider par les autres actionnaires son projet contesté de rachat du groupe informatique américain.Une assemblée générale extraordinaire est programmée à partir de 22H00 GMT au siège du groupe à Round Rock au Texas (sud des Etats-Unis).Les actionnaires avaient déjà été convoqués au même endroit jeudi dernier, mais la réunion avait été ajournée après quelques minutes et avant que le vote attendu ait eu lieu. Dell avait justifié le report par la volonté de "fournir davantage de temps pour solliciter des procurations auprès des actionnaires".Des rumeurs d'un nouveau report ont recommencé à circuler mardi, au grand dam du chef de file des opposants à l'opération, l'investisseur Carl Icahn, connu pour ses opérations boursières hostiles. Il a dénoncé "la débâcle désespérée de Dell", dans une lettre ouverte qu'il a adressée avec son principal allié, le fonds Southeastern Asset Management, au "comité spécial" mis en place par Dell pour superviser l'opération. "Nous pensons qu'après six mois de délai, le temps des sollicitations est terminé. Il est temps de voter. Ne changeons pas encore le jour du vote. Ce n'est pas une république bananière", écrit-il.Le PDG-fondateur Michael Dell tente en effet depuis début février de convaincre du bien-fondé de son projet visant à racheter en intégralité le groupe informatique, avec l'appui du fonds Silver Lake. Il estime qu'en le retirant de la Bourse, il sera plus facile de recentrer le groupe sur d'autres activités que les PC. Dell en est toujours le numéro trois mondial, mais ce marché est en plein marasme.Un vote loin d'être acquisLe prix offert de 13,65 dollars (soit une opération de 24,4 milliards de dollars au total) est toutefois jugé insuffisant par une série de fonds présents au capital. Et Carl Icahn leur a donné des raisons supplémentaires de rechigner, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant