Délit d'initiés record aux États-Unis

le
0
Des financiers et un professeur de neurologie qui supervisait les essais cliniques sont accusés d'avoir tiré profit de leur connaissance sur les conclusions négatives d'un traitement contre Alzheimer.

Après la peine de prison record infligée au plus grand escroc de tous les temps, Bernard Madoff, celles requises contre les traders auteurs de fraudes et les vastes enquêtes sur le scandale du Libor, les tribunaux américains se penchent sur ce qui pourrait être le délit d'initié le plus lucratif.

Les Etats-Unis ont ainsi porté plainte contre une filiale du fonds spéculatif SAC Capital. Le fonds est accusé d'être à l'origine d'un gain illicite de 276 millions de dollars grâce à des informations sur un médicament contre la malaidie d'Alzheimer. «Les accusations révélées ce jour décrivent des tricheries du début à la fin» autour des actions de deux laboratoires pharmaceutiques, Elan et Wyeth, filiale du laboratoire américain Pfizer, affirme le procureur fédér...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant