Délinquance: Valls confronté à la réalité des chiffres

le
0
Le ministre reconnaît des résultats contrastés et promet une vraie transparence pour 2013 avec un nouveau thermomètre.

Pour Manuel Valls, la meilleure défense reste l'attaque. «Aujourd'hui, je pose l'acte de décès de cette politique qui a consisté à travestir la réalité», a-t-il déclaré vendredi, lors de sa conférence «Bilan et perspectives» pour 2012-2013. Le premier flic de France a préféré prendre les devants face aux critiques qui émergent à droite sur ses résultats en demi-teinte après six mois d'exercice. Son prédécesseur, l'UMP Claude Guéant, constate que «sous Valls, plus on avançait dans l'année 2012, plus la situation se dégradait». Éric Ciotti n'est pas tendre non plus: «Le bluff médiatique du ministre de l'Intérieur se dissipe face à la triste réalité des chiffres», lance le député UMP de Nice.

Accuse-t-on l'hôte de Beauvau de vouloir désormais «casser le thermomètre à dessein» en mettant en place, à compter de ce mois, une grande réforme de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant