Délinquance : une justice plus ferme pour les 16-18 ans

le
0
Les nouvelles mesures qui seront adoptées pour lutter contre la délinquance des mineurs devraient porter sur la rapidité des sanctions et une sévérité accrue pour les plus âgés.

De nouvelles mesures seront adoptées avant l'été pour lutter contre la délinquance des mineurs. Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi soir sa volonté d'avancer sur ce dossier. Le 1er mars prochain, le groupe de travail mis en place par Michèle Alliot-Marie, alors garde des Sceaux, se réunira une dernière fois. Les ministres de la Justice et de l'Intérieur devront faire préparer un texte. Malgré un arsenal législatif de plus en plus important, la lutte contre l'insécurité a butté au cours des dernières années contre deux obstacles : l'hyperviolence et la délinquance des mineurs, qui touche des adolescents de plus en plus jeunes. «On n'y arrive pas», a admis le chef de l'État. «Il faut que nous changions la législation (...)», a-t-il ajouté sur TF1 en réponse à une question de Fatiha Djegaoud, une pharmacienne de Nice, dont l'établissement a été attaqué à quatre reprises en l'espace d'un mois et demi. Selon nos informations, les deux mineurs armés qui on

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant