Délinquance : un quart des vols en France commis par des étrangers

le
6
Selon l'Observatoire national de la délinquance, la part des étrangers dans les vols «s'est appréciée de plus de 10% en quatre ans». Leur proportion a doublé chez les mineurs, surtout les Roumains, triplé chez les Tunisiens, quadruplé chez les Géorgiens.

«L'évolution du profil des personnes mises en cause pour vols par la police nationale en France métropolitaine de 2008 à 2012». Sous un titre clinique, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), dirigé par le criminologue Christophe Soullez, s'attaque à un sujet sensible: la distinction entre Français et étrangers dans la délinquance, selon le type de vol, mais aussi selon la nationalité des mis en cause, en séparant les majeurs et les mineurs.

Ce travail de fourmi est basé sur des extractions du Stic, le fichier d'antécédents judiciaires, qui constitue le principal outil de travail de la police. Le constat alors dressé par Cyril Rizk, statisticien incontesté de l'Insee, s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 17 déc 2013 à 12:01

    5- Les Français ne peuvent espérer qu'une seule chose : disparaitre à tout jamais…car bien des civilisations ont disparu avant eux…Allahou Akbar !......( Après ce que je viens de lire, je me dis que même si ce texte est un faux il exprime certainement des choses qui se vérifient… 86% DES INTERNAUTES VONT FAIRE CIRCULER CE TEXTE. CE DEVRAIT ÊTRE 100 % …LE FEREZ-VOUS ?

  • mlaure13 le mardi 17 déc 2013 à 12:00

    4-Si je remonte en arrière, les miens ont aussi tué des gens. Ça m'empêche de dormir la nuit ? Ça me donne envie de faire envahir mon pays par des crevards ? Probablement pas ! Quand il n'y aura plus assez de travailleurs pour payer les para-sites, ça sera le chaos et la violence. Pour son immigration, la France a choisi, à tord, des populations inca-pables de gagner ou de produire ne serait-ce que leur pain quotidien.

  • mlaure13 le mardi 17 déc 2013 à 12:00

    3- s'écraser ou bien quitter le pays. » Peu à peu, le Français de souche se fait rem-placer. Il regarde béatement sa Nation partir dans le tout à l'é-gout mais il est content de n'avoir jamais voté pour le Front National. »Pour lui, autant dis-paraître que de voter pour le seul parti qui veut lui remonter son pan-talon. Ils ont trop honte d'exister. Ils se sentent tellement coupables qu'ils traversent ce monde en s'excusant. Leurs ancêtres ont, pour diverses raisons, tué des gens

  • mlaure13 le mardi 17 déc 2013 à 11:59

    2-De la même manière, ils qui-ttent Lille, Marseille, Roubaix, les quartiers nord de Paris ; viendra le jour où changer de ville ne résoudra pas le problème. quand un animal est blessé, les rapaces viennent de partout. Chacun veut sa part. La France est aujourd'hui cet animal mou-rant. Du fond de l'Afrique, le dernier des somaliens accourt pour prendre son morceau. Par leurs impôts, les Français financent les logements, la nourriture et les soins de ceux qui sont en train de les rem-placer.

  • mlaure13 le mardi 17 déc 2013 à 11:59

    1-Texte écrit par un Algérien…Enfin quelqu'un de plus lucide que nous, et algérien de surcroît. TOUT EST DIT! Extraits d'un article d' «Aldo Sterone», bloggeur algérien résidant en Angleterre. Pour les Français, le train de l'Histoire est arrivé à son terminus. C'est fini. Il faut ramasser ses bagages et partir. Quand la Seine Saint-Denis a commencé à pou-rrir, les Français de souche l’ont quittée, transformée depuis en cou-pe-gorge.

  • miez1804 le mardi 17 déc 2013 à 11:55

    Attention, Harlem et ses copains vont se mettre en colere!