Délinquance : les propos choc du numéro 3 de la gendarmerie nuancés

le
1
INTERVIEW - Dominique Moyal, procureure de la République d'Aix-en-Provence a réagi aux propos du général de gendarmerie Bertrand Soubelet. Celui-ci a affirmé que 65% des cambrioleurs interpellés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 «sont à nouveau dans la nature».

Dominique Moyal, procureure de la République d'Aix-en-Provence a réagi aux propos du général Bertrand Soubelet, numéro 3 de la gendarmerie, qui entendu le 18 décembre dernier par la commission parlementaire de «lutte contre l'insécurité» a révélé que 65% des cambrioleurs interpellés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 «sont à nouveau dans la nature». Un chiffre tiré d'une synthèse datée du jour même de l'audition et reprenant les conclusions de commandants de groupements de gendarmerie départementale. «Quand vous lâchez 65% de ceux qui se sont rendus coupables d'un certain nombre d'exactions, comment voulez-vous que les chiffres baissent?, s'interroge le général Soubelet, c'est tout à ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le vendredi 10 jan 2014 à 17:00

    Pas la peine de nous enfumer en étant commanditée par l'état._Ce gendarme dit la verité et point barre, j'ai meme pas besoin de preuves._Le laxisme de ce gvt et du précédent est une honte, du jamais vu dans ce pays._Désolée madame mais je suis desormais pour une sorte de justice, à la Corse !_La justice du talion._Regrettable ?_Fallait vous en soucier plus tot.