Délinquance : la dégradation se poursuit

le
0
INFOGRAPHIE - L'explosion des crimes et délits se poursuit en novembre, avec 15.000 victimes de plus. Le Figaro a analysé les chiffres.

Le Figaro a eu connaissance des tableaux de bord mensuels de la police et de la gendarmerie. Ce sont ces chiffres que l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) rend publics et commente d'ordinaire. Mais, depuis quelques mois, leur publication est de plus en plus tardive. À croire que cette institution a perdu sa boussole depuis le départ du criminologue Alain Bauer, qui en assurait la présidence jusqu'au changement de majorité en mai dernier.

Il faut dire que le bilan statistique de novembre n'est guère réjouissant. La délinquance générale a augmenté de 5,6%, avec près de 15.000 victimes de plus en un mois (295.000 faits constatés contre 280.000 en novembre 2011).

Derrière ce «chiffre unique», trop général pour être significatif, se cache une dégradation tous azimuts. Les ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant