Delhommais - Réponses à mes lecteurs

le
0
Les vrais chiffres de l'immigration sont toujours des sources de conflits...
Les vrais chiffres de l'immigration sont toujours des sources de conflits...

La chronique publiée sur le site internet du Point

« Immigration : François Hollande au café du commerce » a suscité des commentaires nombreux et passionnés qui appellent, en retour, quelques précisions. Certains lecteurs sont d'abord persuadés que les statistiques sur le nombre d'immigrés en France présentées dans l'article sont biaisées et sous-estimées en raison de l'importance des naturalisations. C'est le cas de « Gabinger », qui affirme ainsi : « Quel beau trucage ! On oublie de dire qu'en France on naturalise à tour de bras depuis des décennies ! Ce genre d'article discrédite encore la parole des journalistes. » Accusation infondée : comme le rappelle l'Insee, le fait d'être immigré ? défini comme une personne née étrangère à l'étranger et résidant en France ? est permanent. Un immigré peut garder sa nationalité ou acquérir la nationalité française (ce qui est le cas de 40 % des immigrés), mais, dans les deux cas, il reste considéré comme immigré et figure dans les statistiques officielles comme tel.

Un autre internaute, « Diderotphile », parle de « manque de sérieux et de rigueur intellectuelle » dans la mesure où « les statistiques de l'OCDE ne prennent pas en compte le fait que les enfants nés en France de parents immigrés sont bien plus nombreux qu'ailleurs ». Les experts de l'Organisation de coopération et de développement économiques ne négligent pas du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant