Delhi presse Islamabad d'en finir avec le terrorisme

le
0
Pour la première fois depuis sept ans, un président pakistanais s'est rendu en Inde dimanche.

Une belle photo de famille et la promesse de se revoir très vite... La visite éclair du président pakistanais, Asif Ali Zardari, à New Delhi, dimanche, n'a pas donné lieu à des déclarations fracassantes. Ni Zardari ni son hôte, le premier ministre indien, Manmohan Singh, n'en sont coutumiers. Les deux hommes ne sont pas non plus au mieux de leur forme politique dans leurs pays respectifs, où ils n'ont pas vraiment les coudées franches. Le chef de l'État pakistanais, accompagné de son fils Bilawal Zardari-Bhutto et d'une quarantaine de personnes, n'était que «de passage» dans la capitale indienne, où il a été invité à déjeuner par Manmohan Singh, avant de se rendre en pèlerinage à Ajmer (Rajasthan) au tombeau d'un saint perse soufi. Le but officiel de ce voyage «privé».

Au cours d'un entretien en tête-à-tête d'un peu plus d'une demi-heure, Zardari a invité Manmohan Singh à se rendre au Pakistan dès cette année. Cela fait longtemps que le premier minis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant