Delanoë poursuit son offensive au PS

le
0
Le maire de Paris appelle à faire des primaires un «choix politique» et plaide pour le rassemblement de la gauche.

N'oubliez pas Bertrand Delanoë! Après une fin d'année 2010 en demi-teinte durant laquelle il s'était montré assez éloigné des affaires du PS, le maire de Paris se rappelle au bon souvenir de ses camarades socialistes. D'interviews en réunions publiques, Bertrand Delanoë s'efforce depuis le début de l'année de se remettre en scène pour peser, d'abord sur le projet du PS pour 2012, ensuite pour les primaires de la fin de l'année.

Samedi, à l'université Paris-V-Descartes, il a réuni quelque 400 fidèles dans un amphithéâtre pour une table ronde sur «les conditions politiques de la victoire en 2012». «Personne n'est venu chercher un poste», prévenait-il dès le début de son discours pour évacuer la question de sa candidature éventuelle aux primaires. Un peu plus tôt, un militant l'avait apostrophé depuis les gradins: «J'ai l'habitude d'être derrière quelqu'un qui se présente. Alors Bertrand, veux-tu être notre candidat à l'élection présidentielle?» La rü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant