Delanoë : «Le PS n'a pas la culture de l'homme providentiel»

le
0
INTERVIEW - Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, invite les socialistes à travailler et à rester unis pour remporter la présidentielle en 2012.

LE FIGARO. - Si vous étiez premier secrétaire, comment prépareriez-vous le PS pour 2012 ?

Bertrand DELANOË. - Chacun son style. Mais Martine Aubry est une bonne première secrétaire. Elle fait ce qu'il faut pour nous préparer, unis, pour 2012. Sa priorité absolue, et je l'approuve, c'est que nous soyons au travail sur ce que nous avons à proposer aux Français qui attendent des solutions fortes et concrètes à leurs problèmes. Il faut éviter la précipitation et l'approximation, pour avancer de manière approfondie.

Comment mettre vos idées au pot commun ?

Mon but, c'est de donner tout ce que je peux, je ne demande rien en échange. Face aux dérives du spectacle médiatique, sachons nous en tenir à un objectif : le service de la France.

Dominique Strauss-Kahn apparaît comme l'homme providentiel. Est-ce une bonne chose ?

Dominique a de grandes qualités, comme d'autres. Mais la culture de l'homme providentiel ne va pas du tout avec celle de la gauche, du PS et mêm

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant