Délabrement de la SNCF : L'Etat coupable ?

le
3

Surendetté, le système ferroviaire français est à bout de souffle. Face à des élus grisés par les retombées électorales des lignes à grande vitesse, aucun gouvernement n'a été capable d'enrayer la dérive des dépenses. Les explications de Julie de la Brosse, journaliste à L'Express. Ecorama du 31 mai 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Alananas il y a 6 mois

    Les dix jours de grève de la cgt, sud, et leurs affidés ont déjà coûté 160 millions d euros. Un seul remède: la privatisation.

  • jmlhomme il y a 6 mois

    La SNCF est une entreprise nationale qui n'a plus aucun sens du Service Client. La seule chose qui compte : la préservation de leurs privilèges. Leur notion de travail est : le client se debrouille ( pas de services ) et paye un Max. Vous avez 80 ans , vous ne pouvez plus conduire... faites donc un Transport (Service Public) entre Rennes et Aix en Provence ...Cela vaut un film malheureusement comique

  • calippe3 il y a 6 mois

    coupable de laisser faire des grèves à répétition bien avant les grandes lignes rapides ça n'allait pasc'est à privatiser .....