Déjà des applis pour les montres connectées

le
0
Déjà des applis pour les montres connectées
Déjà des applis pour les montres connectées

Même si les montres connectées ne sont pas encore très répandues, les entreprises investissent déjà pour créer leur application compatible, comme l'explique «le Parisien Economie» dans son édition du lundi 20 octobre...

Apple va-t-il de nouveau, comme il l'avait fait pour la téléphonie, tirer tout un secteur d'activité vers le haut ? Avec son Apple Watch, la firme américaine compte bien accaparer le marché des montres connectées à moyen terme. Pour le moment, selon les estimations, le marché français (toutes marques confondues) de cet objet futuriste devrait peser 160 000 unités à la fin de l'année. C'est peu, mais ça n'empêche pas les entreprises d'investir pour créer leur application compatible.

« Il est important, en termes d'image, de montrer qu'on est à la pointe de l'innovation, d'autant que le développement ne nécessite pas un investissement très lourd : quatre ou cinq semaines nous ont suffi. Même s'il n'y a pour le moment pas de réelle attente de notre clientèle, nous serons déjà prêt lorsque le marché décollera pour de bon », analyse Arielle Steinmann, directrice marketing de Hello bank!, la banque 100 % mobile de BNP Paribas. Lancée fin septembre, l'appli Hello bank! est la première application bancaire pour montre connectée. Elle permet, depuis sa montre, de visualiser les dernières opérations, de consulter sa messagerie ou de lancer un chat avec un conseiller grâce à une simple pression. « Nous sommes ainsi en adéquation avec les besoins de nos clients qui bougent beaucoup », ajoute Arielle Steinmann.

Des mois de travail

Encore dans une phase émergente, l'application pour montre connectée relève plus du gadget que de la réelle révolution. Bien souvent, les possibilités d'utilisation sont moins exhaustives que celles offertes par sa grande s½ur, l'appli pour smartphone. Ainsi, le célèbre site de réservation hôtelière Hotels.com a lancé son application pour montre le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant