Deinove et Global Bioenergies à la fête

le
1
Culture de bactéries. (© Deinove)
Culture de bactéries. (© Deinove)

Global Bioenergies a, encore une fois, tenu son engagement. Le directeur général, Marc Delcourt, promettait que la construction de son démonstrateur serait finie à l’automne 2016. Le 14 novembre, c’est chose faite.

Cette véritable petite usine, capable de produire 100 tonnes par an de bioisobutène, est opérationnelle. Pour rappel, elle a été financée à hauteur de 5,7 millions d’euros par une subvention allemande et grâce à 4,4 millions d’euros de prêts consentis par des banques françaises.

Construite en Allemagne au sein de la raffinerie de Leuna, elle va permettre à la start-up française de franchir une nouvelle étape dans son histoire. Des échantillons à l’échelle de la tonne pourront être livrés à de potentiels clients/partenaires. La mise à l’échelle industrielle du procédé va pouvoir se poursuivre. Le directeur général de la filiale allemande, Ales Bulc, voit aussi dans ce projet «un succès qui démontre notre capacité d’exécuter des projets industriels très innovants».  

Partenariat avec Processium

De son coté, Deinove reprend quelques couleurs. Fortement déprimé en bourse depuis l’annonce de la suspension de son projet phare dans l’éthanol, le groupe a annoncé une avancé dans son ambition de vendre des caroténoïdes, une molécule à forte ajoutée.

La start-up a signé un partenariat avec Processium, un «expert en génie des procédés

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7018387 il y a 10 mois

    actionnaire des deux , à actionaria je visiterai le stand C16