Deinove en quête d'argent frais

le
0

(lerevenu.com) - Le petit groupe de chimie verte n'a plus que quelques mois de trésorerie devant lui. Le' septembre, il a publié une perte semestrielle de 3,9 millions d'euros, en forte hausse. Au 30 juin, sa trésorerie se limitait à 2,8 millions, sachant que la société dépense entre 0,6 et 0,7 million par mois. En tenant compte de divers financements touchés cet été ou à venir, les dirigeants de Deinove estiment pouvoir tenir jusqu'à mi-2015.   

Le directeur général du groupe, Emmanuel Petiot, nous a rassuré sur la situation financière. Malgré l'échec de la levée de fonds de juin dernier, «il n'a pas bloqué les recrutements qui lui paraissaient primordiaux», explique-t-il. Une décision qui illustre la confiance du dirigeant dans sa capacité à trouver des financements. Il envisage aujourd'hui soit une augmentation de capital classique, soit un placement privé : «Je n'ai aucun doute sur le financement de Deinove pour les prochaines années (...) et je suis par exemple très confiant dans une levée de fonds aux Etats-Unis l'an prochain.»  

Selon le calendrier, ces projets pourraient avoir lieu de manière simultanée ou faire l'objet de deux opérations distinctes (l'une pour les investisseurs européens l'autre pour les américains). Dans l'idéal, Emmanuel Petiot souhaiterait lever environ 25 millions d'euros d'un coup afin de s'offrir «trois ans de visibilité et pouvoir encore mieux axer les ressources de Deinove

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant