Deinove confirme ses ambitions dans la deuxième génération

le
0

(lerevenu.com) - Deinove a noué un accord technologique avec le Michigan Biotechnologies Institute (MBI) dans le domaine des biocarburants de deuxième génération. Le MBI a développé un procédé efficace à base d'ammoniac permettant de prétraiter la biomasse. Concrètement, cette technologie dégrade des déchets agricoles, comme des résidus de maïs, pour libérer la cellulose et l'hémicellulose qu'ils contiennent. La matière obtenue pourra ensuite être «digérée» par les bactéries (déinocoques) de Deinove.

Le groupe français a testé sa propre technologie sur la biomasse prédégradée par le procédé de MBI. Les résultats ont prouvé que les déinocoques étaient en mesure d'assimiler 95% des sucres contenus dans la biomasse et des les transformer en éthanol. La société de chimie verte confirme ainsi sa capacité à se positionner sur la production de biocarburants de deuxième génération (production à partir de déchets agricoles).

Cette avancée valide une nouvelle fois la qualité de la technologie de Deinove. Mais à court terme, les investisseurs se focalisent sur les difficultés de financement du groupe. Il ne dispose que de quelques mois de trésorerie devant lui. L'augmentation de capital -ou l'arrivée de nouveaux investisseurs- se fait toujours attendre. Le 25 septembre, les dirigeants ont décidé d'émettre 50.000 actions dans le cadre du paceo mis en place avec la Société Générale il y a un an. Depuis, le titre s'est effondré

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant