Défiscalisation et immobilier : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le régime du déficit foncier

le , mis à jour le
3

L'achat d'un bien ancien destiné à la location et nécessitant des travaux est une excellente opération pour défiscaliser grâce à l'immobilier. Vous pouvez réaliser un investissement qui se revendra avec une plus-value et diminuer vos revenus taxables en profitant du régime du déficit foncier.

Si vous achetez un bien ancien, des travaux sont souvent nécessaires avant la mise en location, ne serait-ce que pour respecter les nouvelles normes de confort et d'isolation. Le coût de ces travaux vient en déduction des loyers que vous percevrez. Vous pouvez imputer sur vos loyers la totalité de vos charges : intérêts d'emprunt, frais de copropriété, primes d'assurance, taxe foncière et travaux. Ces derniers comprennent les réparations, l'amélioration ou la rénovation complète de votre logement. On peut citer la refonte de l'électricité, du chauffage, de la plomberie, le changement des fenêtres, des parquets, le remplacement des équipements de salle de bains ou de cuisine, les peintures, tapisseries...

Avec ces frais, vos dépenses dépasseront certainement vos loyers. Elles seront alors déduites de votre revenu global dans la limite de 10 700 euros la première année. Et si elles sont supérieures à cette limite, vous pourrez les imputer sur vos revenus fonciers des dix années suivantes. Autrement dit, la première année, vous diminuerez votre revenu taxable et les années suivantes, il ne sera pas majoré par vos loyers. Si par exemple, vos travaux sont de 30 000 euros pour un loyer annuel de 6 000 euros et des salaires de 40 000 euros, vous ne serez taxé la première année que sur 29 300 euros (46 000 - 6 000 - 10 700). Le déficit restant à imputer sera de 13 300 euros (30 000 - 10 700 - 6 000). Pendant deux ans, vos loyers ne seront pas imposés puisqu'ils seront annulés par le déficit à concurrence de leur montant et c'est seulement à compter de la troisième année, alors qu'il ne vous restera plus que 1 300 euros de ...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c il y a un mois

    Avec cette théorie du déficit foncier qui est excellente pour vos revenus et les prix de l'immobilier auxquels l'auteur de l'article à accès (studio de 30 m2 à 40000 €!!!), on ne comprend pas pourquoi cette personne est encore journaliste et qu'elle ne vit pas de ses rentes immobilières!!! Ah au fait Mr le journaliste, n'oubliez pas de compter les faux frais comme la taxe foncière!!!

  • faites_c il y a un mois

    "Vous pouvez réaliser un investissement qui se revendra avec une plus-value et diminuer vos revenus taxables en profitant du régime du déficit foncier. " Ben voyons!!! Et l'obligation de garder le bien pendant 3 ans de plus que la période de déduction fiscale elle est mentionnée où? En clair, d'après cet article, vous vous perdez de l'argent avec l'immobilier plus c'est intéressant pour vous! On se demande bien pourquoi les auteurs de cet article ne sont pas milliardaires avec une telle théorie!

  • pepeben il y a un mois

    alors on supprime les commentaires quand on n'ai pas ce qui est dit?