Défiscalisation : à lire avant de vous lancer...

le
0
Les avantages fiscaux sont plafonnés à 10.000 euros par an. (© P. Huguen / AFP)
Les avantages fiscaux sont plafonnés à 10.000 euros par an. (© P. Huguen / AFP)

Les avantages fiscaux obtenus en contrepartie d’investissements ou de dépenses réalisées par les contribuables ne peuvent plus, depuis 2009, dépasser un certain plafond.

La limite avait, dans un premier temps, été fixée à 25.000 euros auxquels venaient s’ajouter 10% du revenu imposable.

Depuis 2013, la part variable a disparu pour laisser subsister un plafond fixe de 10.000 euros, majoré de 8.000 euros pour certains investissements. La loi de finances pour 2017 ne prévoit malheureusement pas d’augmenter ce plafond. Rappelons que ce système de plafonnement s’entend par foyer fiscal. Selon votre situation personnelle, il est souhaitable de vérifier la marge de manœuvre qu’il vous reste avant de vous lancer dans des opérations de défiscalisation.

Avantages pris en compte dans le calcul du plafonnement et réductions d’impôt maximales

• Parts de FIP : 2.160 euros (4.320 pour un couple)

* Parts de FCPI : 2.160 euros (4.320 pour un couple)

• Parts de groupement forestier : 1.026 euros
• Investissement Malraux (engagement avant 2013) : 22.000 euros ou 30.000 euros en secteur sauvegardé
• Investissement Scellier-Duflot-Pinel : variable selon le dispositif
• Investissement en Censi-Bouvard : 3.667 euros par an (sur 9 ans)
• Amortissements Robien recentré –Borloo neuf– Robien ou Borloo SCPI : variable

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant