Défilé du 1er mai : Marine Le Pen s'affiche en jaune

le
1
Défilé du 1er mai : Marine Le Pen s'affiche en jaune
Défilé du 1er mai : Marine Le Pen s'affiche en jaune

« C'est le moment de faire de la consolidation! » s'enflamme le vice-président du Front national, Florian Philippot. Un an après ses 17,9% récoltés au premier tour de la présidentielle, et à dix mois des prochaines municipales, Marine Le Pen entend bien profiter du traditionnel défilé du 1er Mai, organisé en l'honneur de Jeanne d'Arc, pour capitaliser sur le mauvais climat politique du moment.

De sondage en sondage, la patronne du FN ne cesse en effet de gagner des points. En témoigne encore la dernière enquête publiée dimanche par « le Journal du dimanche », indiquant que 47% des Français seraient favorables à la présence du parti frontiste dans un gouvernement d'union nationale. Preuve que le mouvement fondé il y a quarante ans par Jean-Marie Le Pen est bel et bien dédiabolisé, voire banalisé.

Demain, place de l'Opéra, sa fille espère rassembler autant de monde que l'an passé, entre 5 000 et 10 000 personnes. Ce qui, paradoxalement, ne sera pas forcément chose aisée. « En 2012, il y avait la dynamique de la présidentielle, et son discours était très attendu car on attendait sa consigne de vote pour le second tour. Là, l'attente sera forcément moins importante », admet son entourage.

Elle souhaite délivrer « un message d'espérance »

Alors, pour espérer faire le plein, le FN a fait la promotion de l'événement autour d'un slogan, « Le peuple d'abord », et surtout d'une affiche de couleur jaune visible depuis quelques jours. « Ça change de l'habituelle couleur bleue. Le jaune, c'est plus voyant, ça attire l'?il », explique l'un de ses conseillers en communication.

Côté discours, Marine Le Pen devrait « adresser un message d'espérance au moment ou le peuple est en plein désarroi, souligne Philippot. Elle va notamment expliquer quelle serait sa conception du pouvoir si elle était un jour élue, notamment sa vision des libertés individuelles, ses valeurs...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • papymujo le mercredi 1 mai 2013 à 09:20

    Un jaune chez les rouges!