Déficits, retraites : Moscovici critiqué à Vilnius

le
0
Après la Commission, c'est la BCE qui critique la timidité de la réforme des retraites en France. Le dérapage du déficit budgétaire français est aussi dans le collimateur des responsables européens.

De notre envoyé spécial à Vilnius,

L'étau se resserre sur la France. Après la Commission européenne, c'est la BCE qui s'inquiète de la timidité des coupes budgétaires et des réformes conduites par le gouvernement Ayrault.

Moins de 48 heures après que Paris a dévoilé les grandes lignes de son budget 2014, Pierre Moscovici s'est retrouvé la cible de critiques convergentes lors du rendez-vous de rentrée des ministres des Finances de l'Eurogroupe, à Vilnius (Lituanie). Jörg Asmussen, directeur allemand de la BCE, a regretté une réduction trop modeste des dépenses publiques et, selon des témoins du huis-clos, rejoint la Commission européenne pour juger insuffisante la réforme du système de retraite.

Ce sont précisément les ministres des finan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant