Déficitaire, CMA CGM vise $1 md d'économies dans un marché rude

le
0
    * Perte nette de $100 mlns au T1 (contre bénéfice de $406 
mlns) 
    * CA -15,3% mais volume +2,9% 
    * Plan d'économies sur 18 mois lancé courant 2016 
    * CMA CGM pâtit des surcapacités et du ralentissement 
économique 
 
 (Actualisé avec précisions) 
    PARIS, 20 mai (Reuters) - L'armateur français CMA CGM, 
numéro trois mondial du transport de conteneurs, a annoncé 
vendredi une perte nette trimestrielle et a dit qu'il comptait 
réduire ses coûts d'un milliard de dollars pour conserver des 
marges opérationnelles dans un marché en crise. 
    Dans un secteur confronté à de faibles taux de fret ces 
dernières années, beaucoup de lignes de transport maritime sont 
déficitaires, incitant les grands groupes comme la société 
marseillaise à faire des économies et à se lancer dans des 
acquisitions. 
    Le groupe précise qu'il lancera cette année un plan d'un 
milliard de dollars d'économies sur 18 mois. Un porte-parole a 
refusé de donner des précisions sur les mesures prévues. 
    Les coûts de CMA CGM atteignaient l'an dernier 14,4 
milliards de dollars. 
    CMA CGM est parallèlement en train de réaliser la plus 
grosse acquisition de son histoire avec le rachat du groupe de 
Singapour Neptune Orient Lines (NOL)  NEPS.SI  pour 2,4 
milliards de dollars   et a annoncé en avril une 
nouvelle alliance de partage de navires avec trois armateurs 
asiatiques.   
    Le groupe fait état dans un communiqué d'une perte nette de 
100 millions de dollars (89 millions d'euros) au premier 
trimestre par rapport à un bénéfice net de 406 millions de 
dollars sur la période correspondante de 2015. 
    Au titre du premier trimestre, CMA CGM publie un chiffre 
d'affaires de 3,4 milliards de dollars, en baisse de 15,3% par 
rapport aux trois premiers mois de 2015 marqués, selon 
l'armateur, par des taux de fret et de volumes particulièrement 
favorables. 
    CMA CGM indique avoir enregistré une croissance de 2,9% de 
ses volumes, à 3,2 millions EVP (équivalent vingt pieds, unité 
de mesure de conteneur), supérieure à celle du marché et s'être 
concentré sur la préservation de sa marge opérationnelle, 
ressortie à 0,1%. 
    Le groupe fait aussi état d'une nouvelle baisse de ses coûts 
unitaires qui lui a permis de dégager un résultat opérationnel 
positif de 3 millions de dollars (contre 406 millions un an plus 
tôt).  
    "Dans un contexte très difficile, nous avons au cours du 
premier trimestre enregistré une croissance des volumes 
supérieure à la moyenne du marché, tout en préservant une marge 
opérationnelle positive", déclare le vice-président Rodolphe 
Saadé dans le communiqué. 
    "Nous maintiendrons notre discipline financière, notamment 
avec la mise en oeuvre d'un important plan d'économies." 
    Le leader mondial du marché, Maersk Line  MAERSKb.CO , a 
renoué avec les bénéfices au premier trimestre grâce à des 
économies. 
    Les surcapacités des navires commandés pendant le précédent 
boom du marché et le ralentissement économique mondial pèsent 
sur le transport maritime. 
    CMA CGM dit noter une légère amélioration de taux de fret de 
ses liaisons Asie-Europe et Asie-Méditerranée depuis le 1er mai, 
même si le marché reste "fragile". 
     
    Le communiqué :  
    http://bit.ly/1NCbPJ1 
 
 (Gus Trompiz, avec Cyril Altmeyer pour le service français, 
édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant