Déficit : réduction infime en 2014

le
2
Michel Sapin (à droite) et son secrétaire d'État au Budget Christian Eckert peuvent souffler. La cible de déficit fixée par Bruxelles pour 2014 (4 %) devrait être plus facile à atteindre que prévu.
Michel Sapin (à droite) et son secrétaire d'État au Budget Christian Eckert peuvent souffler. La cible de déficit fixée par Bruxelles pour 2014 (4 %) devrait être plus facile à atteindre que prévu.

Après les mauvais chiffres du chômage mercredi, le gouvernement avait bien besoin d'une bonne nouvelle sur le front économique en plein entre-deux-tours des élections municipales. Il la tient avec la publication de la première estimation officielle du déficit public en 2014 par l'Insee. L'année dernière, le trou dans les comptes des administrations publiques a finalement atteint 84,8 milliards d'euros, soit 4 % de la richesse nationale produite (PIB) contre une prévision de 4,4 %. Certes, le déficit français n'a quasiment pas baissé l'année dernière, malgré tous les efforts réalisés pour redresser les comptes : en 2013, il était de 4,1 % du PIB. Mais il n'a finalement pas augmenté comme l'a craint le ministre des Finances et des comptes publics, Michel Sapin, après s'être résigné à réviser ses prévisions de croissance économique à la baisse. Le gouvernement tire donc les fruits de son opération vérité sur les comptes publics d'août dernier quand il avait brutalement revu ses prévisions de déficit en forte hausse. Le déficit à 3,8 % en 2015Ce résultat est d'autant plus appréciable qu'il va faciliter la tâche du gouvernement pour réduire le déficit à 4 % du PIB, comme l'exige la Commission européenne. "La maîtrise du déficit public en 2014 a ouvert la perspective d'une révision à la baisse du déficit public en 2015, aux alentours de 3,8 % du PIB", a même précisé Michel Sapin, dans un communiqué. Le détail des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 26 mar 2015 à 15:39

    honte ces types; je constate qu'ils ont "bonne mine"; ce n'est pas comme le "petit peuple" qui subit le chômage et qui a des difficultés à boucler les fins de mois!!!!!

  • M1084720 le jeudi 26 mar 2015 à 13:29

    M191, je crains de partager votre point de vue et j'ai bien honte de cela pour mes enfants et petits enfants ...mais nous élisons cette caste depuis plus de 30 ans et nous en portons la responsabilité, hélas.