Déficit : les illusions perdues

le
12
Michel Sapin et son secrétaire d'État au Budget Christian Eckert lors de leur opération vérité sur les finances publiques.
Michel Sapin et son secrétaire d'État au Budget Christian Eckert lors de leur opération vérité sur les finances publiques.

L'affichage est désastreux et l'UMP ne manquera pas de s'en emparer pour instruire le procès en incompétence de la gauche au pouvoir : à la fin de l'année, le déficit public de la France sera supérieur à celui de 2013. Dans une opération "vérité", le ministre des Finances Michel Sapin a révélé que le trou budgétaire atteindrait 4,4 % du PIB en 2014 contre 4,3 % en 2013. Pour la première fois depuis des années, la consolidation budgétaire est donc interrompue, malgré toutes les hausses d'impôts et toutes les promesses de baisse des dépenses annoncées. Mais il y a pire. Fin 2015, le déficit ne sera pas plus réduit. Il redescendra tout juste à son niveau de 2013, à 4,3 %. Si le gouvernement avait déjà annoncé qu'il ne reviendrait pas à 3 % de déficit à la fin de l'année prochaine comme il l'avait pourtant à nouveau promis à ses partenaires en avril dernier, l'écart surprend par son ampleur. Paris ne prévoit même plus de revenir à 3 % de déficit avant... 2017 ! Fiable croissance et faible inflation "Le cap qui est le nôtre, c'est celui de la réduction du déficit budgétaire compatible avec la croissance", a martelé Michel Sapin qui refuse donc d'enfoncer la France dans une austérité caractérisée. Voilà qui devrait ravir Arnaud Montebourg, lui qui avait pris le risque de se faire sortir du gouvernement au moment où sa demande d'un ajustement budgétaire raisonnable allait être entendue...Pour sa défense, Michel...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mercredi 10 sept 2014 à 18:08

    les mesures d'économies existent et sont simples,l'exemple doit venir d'en haut.RÉDUCTION DE MOITIÉ DU NOMBRE DES DÉPUTÉS.Plafonnement de toutes leurs indemnités,avantages et retraite à 5 fois le SMIG.SUPPRESSION DU SÉNAT.Retour à la semaine des 39h pour TOUS.la retraite à 65 ans pour TOUS. 3jours de délais de carence en arrêt maladie pour TOUS.SUPPRESSION DE TOUS LES RÉGIMES SPÉCIAUX.Il parait que les français sont égaux!!!!

  • fbordach le mercredi 10 sept 2014 à 14:10

    A quand une plainte pour banqueroute et négligence?

  • fbordach le mercredi 10 sept 2014 à 14:08

    C'est sur que dans l'opposition, assis sur les bancs de l'assemblée, c'était plus facile.... Courage, encore un effort et nous serons encore plus ridicule que la Grèce!

  • M362321 le mercredi 10 sept 2014 à 13:35

    Ils sont sur un bateau mais c'est vaisseau fantôme, aucun n'est capable de faire quoi que ce soit de bien. Ils sont nuls, il y a pas d'autres termes. Quand on voit michel sapin qui n'aime pas 'le truc à la pomme', alors que cette société a crée 653 000 emplois en Europe ...

  • marcvado le mercredi 10 sept 2014 à 13:35

    un citoyen qui gere ses finance comme l'etat serait SDF .

  • M2030489 le mercredi 10 sept 2014 à 13:23

    A capsula : je crois qu'ils ne savent pas eux-même

  • M2030489 le mercredi 10 sept 2014 à 13:22

    ET avec Mosco pour les chapeauter en plus, zil y en a qui n'ont pas h.onte...

  • lsleleu le mercredi 10 sept 2014 à 13:21

    C'était bien la peine de critiquer le gouvernement Sarkozy !une vrai bande d'incapables aux commandes

  • capsula le mercredi 10 sept 2014 à 13:17

    1000 euros d'impots en plus cette année avec les mêmes revenus mais ou est passé mon pognon et surtout à quoi a t-il servi ??

  • gacher le mercredi 10 sept 2014 à 13:17

    la justice est un panier de crabes, qui laisse nos élus voler à tour de bras