Déficit : la France ne respectera pas ses objectifs

le
137
Le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici.
Le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici.

C'est incontestablement une mauvaise nouvelle pour le gouvernement. La Commission européenne doute une fois de plus de la réduction du déficit promise par Paris en 2014, comme l'avait fait la Cour des comptes lors de la remise de son rapport annuel il y a deux semaines. Selon la Commission, qui s'appuie sur ses prévisions économiques d'hiver publiées mardi, le trou dans les finances publiques pourrait encore être de 4 % cette année contre un solde très probable de 4,2 % à la fin 2013. La réduction n'atteindrait donc que 0,2 point de PIB ! Loin - très loin - de la cible de 3,7 % promise par l'exécutif hexagonal après la présentation de son programme de stabilité en avril dernier. Mais la Commission ne fait que confirmer ses doutes exprimés en novembre, lorsqu'elle avait rendu son avis sur le budget 2014 présenté par Paris. À l'époque, la Commission anticipait un déficit de 3,8 % du PIB contre une cible de 3,6 % fixée par Paris. Depuis, Bruxelles a donc affiné ses prévisions économiques et voit le déficit se réduire encore un peu moins vite. Et ce, malgré une croissance qui est attendue un peu supérieure à la prévision du gouvernement de 0,9 % ! Des impôts qui ne rentrent pas Ce paradoxe apparent s'explique probablement par le dérapage du déficit en 2013. Le trou budgétaire devrait atteindre 4,2 % à cause de recettes décevantes, ce qui joue mécaniquement pour 2014. Les impôts ont beau avoir été augmentés de façon...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dsta le jeudi 27 fév 2014 à 12:29

    Tu as l'air dubitatif, Moscou-vichy ! Pas étonnant nous rien qu'a te voir, tu nous files le bourdon tant ton incompétence est grande...et tes résultats calamiteux ! Moi à ta place , j'aurais filé ma démission depuis longtemps, mais toi tu n'es pas de cette trempe là,... tu préfères continuer à puiser dans le pot de confiture pour te goinfrer !

  • M7403983 le jeudi 27 fév 2014 à 12:21

    Ben pour mettre en œuvre un pacte de responsabilité, ce n'est pas un irresponsable comme Hollande qui peu faire le JOB !!!

  • puck le jeudi 27 fév 2014 à 12:06

    Franchement qui peut croire que la France puisse respecter ses objectif avec un rigolo à la manœuvre qui se fait élire comme socialiste pure mais qui devient social démocrate après s'être planté sur le chômage qu'il pensait diminuer avec sa boîte à outils, qui n'aimait ni les patrons ni la finance mais qui veut monter un pacte de responsabilité qui est déjà dans les oubliettes .

  • M7403983 le jeudi 27 fév 2014 à 11:23

    Je ne vois pas ce que la Suisse vient faire dans la galère dans laquelle le copain de l'âne bâté emmène la France !!

  • M3435004 le jeudi 27 fév 2014 à 11:06

    Les excuses, PSDI, c'est vous qui les ferez. Vous vous excuserez d'avoir voté pour un menteur incompétent et de l'avoir soutenu dans son action funeste. Il est encore temps. Errare humanum est. Perseverare diabolicum !

  • psdi le jeudi 27 fév 2014 à 10:36

    On en rigole encore: c'est la Suisse qui devra mettre ses montres à l'heure". Il me semble qu'il y en a sur le forum qui baissent la tête. Je le vois bien, ils ont disparu subitement.

  • psdi le jeudi 27 fév 2014 à 10:34

    C'était osé mais il l'a fait : Daniel Cohn-Bendit a invité à "ne pas déresponsabiliser les Suisses". Ils "reviendront à genoux parce qu'ils ont besoin de l'Europe", a-t-il prédit. Les petits suisses commencent à faire du lait car ils n'auront pas le beurre et l'argent du beurre.

  • M3435004 le jeudi 27 fév 2014 à 10:33

    PSDI que cherchez vous ? à augmenter, comme le fait notre crétin normal, la rage et le sentiment d'exaspération des français qui sont chaque jour de plus en plus dans la M E R D E à cause de vos politicards socialos ? Votre petit jeu est funeste pour le pays et vous le savez. Faites bien attention, il finira par vous rattraper.

  • puck le jeudi 27 fév 2014 à 10:33

    Il est temps pour Bruxelles et Angela de sanctionner financièrement la France et le gnome qui la dirige .

  • psdi le jeudi 27 fév 2014 à 10:32

    Euh, désolé mais j'en profite. Non, plutôt je vous en fais profiter : Cohn-Bendit à Gollnisch : "vous êtes des crétins finis" . Moi, je dis ça promet au prochain parlement européen.