Déficit du budget de l'Etat à 24,2 milliards d'euros en février

le
1
LE DÉFICIT BUDGÉTAIRE DE L'ÉTAT À 24,2 MILLIARDS D'EUROS EN FÉVRIER
LE DÉFICIT BUDGÉTAIRE DE L'ÉTAT À 24,2 MILLIARDS D'EUROS EN FÉVRIER

PARIS (Reuters) - Le déficit du budget de l'Etat français s'est établi à 24,2 milliards d'euros en février contre 28 milliards un an plus tôt, selon les données publiées vendredi par le ministère du Budget.

Les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) atteignent 63,6 milliards en février contre 57 milliards un an plus tôt.

Les recettes (nettes des remboursements et dégrèvements) s'établissent à 45,4 milliards d'euros contre 40,2 milliards un an plus tôt.

"L'évolution positive (par rapport à février 2011-NDLR) s'explique essentiellement, en ce qui concerne les dépenses, par un rythme plus soutenu de comptabilisation des dépenses, et en ce qui concerne les recettes, par l'enregistrement, en janvier 2012, d'un produit exceptionnel relatif à l'attribution d'autorisations d'utilisation de fréquences hertziennes", écrit le ministère dans un communiqué.

"Les recettes fiscales nettes se présentent en progression d'une année sur l'autre", poursuit-il. "Cette évolution positive est cohérente avec les prévisions retenues dans la dernière loi de finances rectificative."

Quant aux dépenses, leur progression "est conforme à la prévision de la loi de finances rectificative pour 2012".

Le déficit de l'Etat est la principale composante du déficit public, qui comprend aussi les comptes sociaux et ceux des collectivités locales.

En 2011, le déficit public aura été de 5,2% selon la première estimation publiée par l'Insee.

La France s'est engagée à réduire le déficit public à 4,5% du PIB fin 2012 pour revenir en 2013 à la limite européenne de 3%. Le gouvernement a récemment révisé à 4,4% son objectif pour cette année.

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle, François Hollande, actuellement en tête des sondages, s'est lui aussi engagé à ramener le déficit à 3% en 2013, après 4,5% fin 2012. Il prévoit d'équilibrer les comptes publics en 2017.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • coco123 le vendredi 6 avr 2012 à 10:02

    quand on fait fermer les entreprises pour soit disant faire des échanges voila le résultat .....on a plus les moyens et on doit consommer made in taiwan