Déficit : divine suprise pour Michel Sapin

le
28
François Hollande va pouvoir ouvrir les vannes de la dépense publique. Il a déjà commencé.
François Hollande va pouvoir ouvrir les vannes de la dépense publique. Il a déjà commencé.

Michel Sapin et son secrétaire d'État au Budget Christian Eckert n'ont pas boudé leur plaisir vendredi matin. Le ministre des Finances a savouré devant la presse la baisse du déficit public en 2015, à 3,5 % du PIB. Un chiffre bien meilleur que son objectif de 3,8 %.

La performance est d'autant plus à saluer que ce bon résultat devrait permettre à la France de respecter facilement son engagement européen de revenir sous la barre des 3 % de déficit public en 2017. "Cela nous conforte sur les objectifs que nous nous sommes fixés", a assuré Michel Sapin, qui ne compte pas accélérer pour autant la réduction du déficit public.

La dépense publique baisse par rapport au PIB

Sur le front du redressement des comptes, François Hollande peut donc être soulagé : il va pouvoir continuer à relâcher les cordons de la bourse d'ici l'élection présidentielle, afin d'éteindre les incendies, et tenter de rallier sa clientèle électorale. Il en aura bien besoin alors que les chiffres mensuels des inscrits à Pôle emploi ne semblent pas vouloir diminuer durablement, bien au contraire.

Tous les indicateurs des finances publiques sont repassés au vert en 2015, même si le redressement des comptes sera encore long. La dépense publique a été contenue. Elle a augmenté de 0,9 % en valeur hors crédit d'impôt, contre 1 % l'année précédente et 1,7 % en 2013, si bien qu'elle...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le samedi 26 mar 2016 à 16:01

    Et voir pour les régions : http://www.ifrap.org/budget-et-fiscalite/reculade-sur-les-baisses-de-dotations-deficits-au-tournant

  • M3366730 le samedi 26 mar 2016 à 16:00

    Post régulièrement effacé sur la dette de la France qui est de plus de 2 200 milliards d'euros, pas de quoi se glorifier !!!

  • 445566ZM le samedi 26 mar 2016 à 12:30

    Pourquoi les journalistes parlent seulement de petits pourcentages gentils ? Le déficit 2015 est de l'ordre de 70 000 000 000 euros, soit environ 23 % des revenus, mais 3,5 % du PIB c'est tellement plus mignon.

  • indyta le samedi 26 mar 2016 à 12:17

    12 euros=plusieurs milliards;300 euros ,ca fait combien?? et c est pas avec une tape dans le dos que ca continuer..

  • indyta le samedi 26 mar 2016 à 12:16

    or donc,avec une perte seche de 300 euros envirosn pour ces fonctionnaires,quand il va falloir rouvrir le cordon de la bourse, parce que etre paye a coup de lance pierre, ca ne dure pas eternellement..

  • indyta le samedi 26 mar 2016 à 12:15

    divine surprise???le gel du point d indice dans la focntion publique depuis 6 ans y a peut etre participeé un peu,quand on sait que l augmentation de 1 point, ou 12 euros coute plusieurs milliards par an..facile..

  • sibile le samedi 26 mar 2016 à 11:54

    aucune surprise bien au contraire , la situation financière du pays continue de se dégrader ; c'est le contraire qui nous aurait étonnés

  • domsko le samedi 26 mar 2016 à 10:29

    Vase communicant, déshabiller pierre pour habiller paul

  • M898407 le samedi 26 mar 2016 à 09:44

    "Divine surprise", c'est bien la preuve qu'il ne maitrise rien et qu'il se contente de constater les évènements....

  • M8252219 le samedi 26 mar 2016 à 09:26

    Transmission de patates chaudes aux collectivités territoriales.