Déficit commercial US accru en juin, hausse des importations

le
0
DÉFICIT COMMERCIAL US ACCRU EN JUIN
DÉFICIT COMMERCIAL US ACCRU EN JUIN

WASHINGTON (Reuters) - Le déficit commercial des Etats-Unis s'est creusé davantage que prévu en juin, l'accélération de la demande intérieure au deuxième trimestre et la fermeté du dollar ayant renforcé les importations, notamment alimentaires et automobiles.

Selon les chiffres publiés mercredi par le département du Commerce, le déficit commercial a augmenté de 7,1% à 43,8 milliards de dollars (40,2 milliards d'euros) en juin, les exportations ayant reculé pour le deuxième mois consécutif.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un montant de 42,8 milliards de dollars.

Les chiffres du mois de mai ont été révisés à la baisse, passant de 41,9 milliards de dollars en première estimation à 40,9 milliards de dollars.

Ajusté de l'inflation, le déficit est passé de 57,6 milliards de dollars en mai à 59,3 milliards de dollars en juin.

Selon ce rapport, les importations ont augmenté de 1,2% à 232,4 milliards de dollars en juin et malgré le renforcement de la demande intérieure, une partie d'entre elles ont probablement contribué à alimenter les stocks, qui sont restés à des niveaux élevés au deuxième trimestre.

Les exportations, affectées par le renchérissement du dollar et une demande mondiale atone, ont reculé de 0,1% à 188,6 milliards de dollars.

Le déficit commercial des Etats-Unis à l'égard de l'Union européenne (UE) a atteint un record, à 14,45 milliards de dollars, les exportations vers l'UE ayant chuté de 2,3% tandis que les importations de produits européens ont bondi de 4% pour atteindre un plus haut.

Ces données sont du même ordre de grandeur que celles qui ont utilisées pour le calcul de la première estimation du produit intérieur brut (PIB) américain du deuxième trimestre, diffusée la semaine dernière.

Selon le département du Commerce, le PIB américain a progressé de 2,3% en rythme annualisé sur cette période, la contribution du commerce extérieur s'élevant à 0,13 point de pourcentage.

(Lucia Mutikani; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant