Déficit commercial réduit aux USA, les exportations à un pic

le
0
LE BOND DES EXPORTATIONS PERMET AU DÉFICIT AMÉRICAIN DE BAISSER
LE BOND DES EXPORTATIONS PERMET AU DÉFICIT AMÉRICAIN DE BAISSER

WASHINGTON (Reuters) - Le déficit commercial des Etats-Unis a diminué plus que prévu en juillet avec des exportations au plus haut depuis 10 mois, ce qui semble montrer que la croissance économique s'est accélérée au début du troisième trimestre.

Le déficit s'est contracté de 11,6% à 39,5 milliards de dollars, alors qu'il avait augmenté les trois mois précédents, après un déficit révisé à 44,7 milliards en juin, a annoncé le département du Commerce vendredi.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un déficit de 42,7 milliards après 44,5 milliards annoncés en juin en première estimation.

Ajusté de l'inflation, le déficit a fléchi à 58,3 milliards de dollars en juillet contre 64,5 milliards en juin.

Dépenses de consommation, production industrielle, construction immobilière et à présent statistique commerciale s'accordent à projeter un regain de dynamisme de l'économie américaine, après la croissance de 1,0% du premier semestre.

Les exportations de biens et de services ont augmenté de 1,9% en juillet à 186,3 milliards de dollars, au plus haut depuis septembre 2015. Celles vers l'Union européenne ont cependant chuté de 9,5% et celles vers la Grande-Bretagne ont rétrogradé de 9,2%. Les exportations vers la Chine ont augmenté de 3,8%.

Malgré la hausse de juillet, les exportations continuent de pâtir des effets résiduels de la montée du dollar face aux monnaies des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis de juin 2014 à décembre.

Les importations de biens et de services ont baissé de 0,8% à 225,8 milliards de dollars en juillet. Les importations de Chine ont augmenté de 2,4% toutefois et le déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine a augmenté de 1,9% à 30,3 milliards de dollars en juillet.

(Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant